Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 14:49

 

A l’occasion de la visite inopinée du président au SCC de Libourne, nous avons fait part, à Philippe WALH, du climat qui règne sur notre direction depuis quelques semaines (cf. résultats de la grève du 25 novembre dernier avec un taux de gréviste de 42%  sur l’ensemble des établissements de la D.S.C. selon La Poste et de 70% selon les syndicats…).

Nous avons réclamé l’arrêt des suppressions d’emplois et le comblement de tous les postes vacants.

Notre argumentation est appuyée par des chiffres. Car si l’activité du courrier décroit, ce n’est pas le cas des réclamations clients au sein de notre direction.

L’accroissement des activités est mesurable depuis plusieurs années et 2013 n’a pas fait exception à la règle, bien au contraire, car tout est système…

Nous  lui avons également expliqué que les projections économiques basées sur la décroissance du volume du courrier pour un service client n’avaient pas de sens.  Le principe d’un service client n’est pas de gagner de l’argent ou de générer un chiffre d’affaire mais plutôt de fidéliser un client et de le conserver (ce qui générera à l’avenir un chiffre d’affaires…).

Le service client est l’image même de l’entreprise, s’en priver ou le faire vivre au  service minimum  serait suicidaire. Tout le monde semble s’accorder sur ce point.

Nous avons aussi abordé le problème de l’e-boutique qui perdure depuis maintenant un mois et demi avec toutes les difficultés que rencontrent les conseillers sur le sujet en lui expliquant les impacts subis notamment sur les plateformes d’appels.

Nous avons été écoutés par le président et c’est à mettre à son crédit, mais avons-nous été entendus ?

Source : http://www.fo-com.com/ Publié le 10/12/2013 

FO interpelle en «direct live» le président Philippe WALH !
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 14:45
La Poste va tester un prolongateur d’autonomie hydrogène sur ses véhicules électriques
Dans le cadre d’une expérimentation en conditions réelles d’exploitation, La Poste s’apprête à lancer l’expérimentation d’un système de prolongateur d’autonomie à hydrogène pour ses véhicules électriques.
Les véhicules électriques, des Renault Kangoo ZE, vont être équipés d’un système de prolongateur d’autonomie à pile à hydrogène développé par Symbio FCell. Le déploiement des véhicules, trois au total, devrait débuter au premier semestre 2014 et les essais se dérouleront sur deux plateformes de distribution courrier à Luxeuil-les-Bains (Haute Saône) et à Dole (Jura).
Autonomie doublée grâce à la pile à hydrogène
Destiné à répondre à certaines conditions d’usage exigeantes (tournées supérieures à 100 km, terrain vallonné, froid etc…), ce système de prolongateur devrait permettre de doubler l’autonomie des voitures électriques en usage postal.


« Cette solution pile à hydrogène améliore les conditions de travail des postiers en hiver, en apportant davantage de chauffage et désembuage, sans impacter les performances des batteries », note Jean-François Courtoy, Directeur Industriel de La Poste en Franche-Comté. « De plus, elle permet de remplacer les véhicules diesel qui réalisent aujourd’hui les longs trajets, ce qui améliore significativement notre bilan global de réduction des émissions de CO2 ».

« Symbio FCell est fier de participer à l’amélioration du cadre de vie en centre-ville en facilitant le déploiement des véhicules électriques », se félicite Fabio Ferrari, PDG de Symbio FCell, qui fournit la technologie d’hybridation électrique avec des piles à hydrogène. « Nous pouvons démontrer qu’il existe un modèle économique viable dès aujourd’hui pour la livraison zéro émission en centre ville avec des solutions électriques de grande autonomie ».

Une bonbonne d'1.5 kg d'hydrogène permet de doubler l'autonomie du Kangoo ZE.
Une bonbonne d'1.5 kg d'hydrogène permet de doubler l'autonomie du Kangoo ZE.
Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 12:26

 

.

 

 

 

ILLUSTRATION. En moins d'une semaine, une dizaine d'attaques de fourgons de la Poste transportant des colis, ont eu lieu en région parisienne selon une information RTL.

ILLUSTRATION. En moins d'une semaine, une dizaine d'attaques de fourgons de la Poste transportant des colis, ont eu lieu en région parisienne selon une information RTL.

| LP/LOISY Florian

                                                                           

 

 

 

Certains attendront longtemps leurs cadeaux de Noël .... En moins d'une semaine, une dizaine d'attaques de fourgons de la Poste transportant des colis, ont eu lieu en région parisienne selon une information RTL.

Le scénario est souvent le même, les braqueurs s'emparent du camion et disparaissent avec plusieurs dizaines de colis.

 

C'est ce qui s'est passé lundi à Sevran, en Seine-Saint-Denis : quatre hommes ont ainsi fait main basse sur un fourgon. A  Fontenay (Hauts-de-Seine), une fonctionnaire a été éjectée de son véhicule par deux hommes qui ont pris la fuite avec 80 colis. 

L'histoire se répète chaque année à la même période, car la circulation de marchandises est à son maximum. Les vols sont facilités car les tournées des fourgons postaux ne sont pas sécurisées. 
Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 08:38

 

   3 bureaux des Landes seront ouverts les 24 et 31 décembre 2013 après-midi.

   Les bureaux concernés sont : Biscarosse, Dax et Mont de Marsan Coeur de Ville.

   Les autres bureaux fermeront à la fin de la vacation matinale.

 

   A noter que les bureaux d'Aquitaine Sud ouvert le 24 et 31 A.M. bénéficieront du renfort des personnels de la Direction ( y compris le DETLP)

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:enseigne Landes
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 11:38

Enseigne : Libérons les pères Noël !

FO a déposé un  préavis de grève de 24h à l’Enseigne pour le 24 décembre 2013.

[Télécharger]

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:15

 

AFP 4 décembre 2013        

L’activité générée par la période des fêtes de fin d’année représente à elle seule plus de 20 % du chiffre d’affaires annuel. Une activité stimulée par le développement du e-commerce.

La Poste s’attend à battre cette année un nouveau record de distribution de colis en un jour pendant les fêtes de fin d’année, avec un pic de près de 3 millions attendu mi-décembre, a indiqué le groupe mercredi.

L’an dernier, la Poste avait traité 2,6 millions de colis tous flux confondus (ColiPoste et Chronopost) le 17 décembre, la plus grosse journée d’afflux de paquets pour la période de Noël.

ColiPoste, l’opérateur colis du groupe, traite en moyenne un million de colis par jour. A l’approche des fêtes de fin d’année, ce volume augmente progressivement pour atteindre deux millions de colis par jour en décembre, indique le groupe dans un communiqué.

L’activité générée par la période des fêtes de fin d’année s’étale de novembre à janvier et représente à elle seule plus de 20 % du chiffre d’affaires annuel de ColiPoste. Elle est stimulée par le développement du e-commerce, qui s’ancre chaque année un peu plus dans les habitudes de consommation des Français.

Pour faire face à cet afflux de colis, ColiPoste renforce ainsi ses plans de transport et de livraison en fonction de l’estimation des volumes annoncés par les clients expéditeurs, avec notamment près de 345 camions supplémentaires par jour.

En ce qui concerne Chronopost, la filiale express du groupe, ses livraisons vont augmenter de 70 %, avec un pic attendu le 17 décembre à 680 000 colis.

Pour y faire face, Chronopost a mis en place quatre plateformes de transit régionales, six agences supplémentaires, 350 nouvelles liaisons routières et une liaison aérienne.

La Poste rappelle que pour arriver sous le sapin le 24  décembre les colis doivent être envoyés le vendredi 20 décembre au plus tard pour ColiPoste et le 23 décembre par Chronopost.

AFP
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:12

 

le bureau de Poste de La Loupe - Jocelyne Legros

le bureau de Poste de La Loupe - Jocelyne Legros

Le tribunal de Chartres a donné raison aux salariés qui contestaient la réorganisation de La Poste sur les sites de La Poste de Châteauneuf-en-Thymerais, La Loupe, Senonches et Brezolles.

Le juge a ordonné « la suspension de toutes mesures résultant de la réorganisation du travail » sur les sites de La Poste de Châteauneuf-en-Thymerais, La Loupe, Senonches et Brezolles.

Suite au mouvement de grève des facteurs, en juin, les représentants du personnel au sein du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l’établissement de Dreux ont demandé le recours à un expert. La Poste a contesté les résolutions prises par le CHSCT, notamment celle concernant cette demande d’expertise. La Poste a dénoncé des irrégularités et a assigné le CHSCT en justice.

Une décision toujours pas appliquée

Le tribunal n’a pas suivi. Il suspend au contraire toutes les mesures de réorganisation sur les quatre sites et l’a condamnée à verser 1.000 € au CHSCT au titre des frais de procédure. Mais José Nicol, secrétaire départemental de la CGT PTT et Abdelaziz Adjaout, délégué FO, sont en colère : « Nous constatons que cette décision du tribunal n’est toujours pas appliquée, plus d’un mois après, par la direction. Sur les quatre sites concernés rien n’a changé. Et depuis la mi-juillet, on est toujours dans la même organisation du travail. La situation se dégrade dans les bureaux et cela pose des problèmes de qualité de service. Nous ne lâcherons pas?! Nous allons engager une procédure en demandant au tribunal de condamner La Poste à des astreintes financières chaque jour de non-application de la décision. »

Une cinquantaine de salariés travaillent sur les quatre bureaux de poste,, explique un facteur de Senonches : « La durée hebdomadaire de travail a explosé. Tous les jours, on fait des dépassements d’horaires qui ne sont pas pris en compte ». Dans cette agence, les facteurs font face à un surplus de travail depuis qu’ils doivent prendre en charge le courrier de Brezolles : « Nous devons le trier, sans personnel supplémentaire, avant de nous attaquer au courrier de Senonches.

On ne peut pas partir en tournée avant 10 heures. Beaucoup de facteurs ne rentrent pas de tournée avant 15 heures, voire 16?h?30, sans avoir pu faire de pause déjeuner. Ils sont épuisés. Tout cela entraîne beaucoup de stress et a des répercussions sur la vie de famille. »

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 09:44
Paris, France ♦ 03 décembre 2013
Plusieurs syndicats de La Poste et de France Télécom ont appelé à manifester, le 3 décembre 2013, devant le Sénat, pour défendre les droits des agents dits "reclassés".

Une nouvelle classification a laissé le choix aux agents d'opter pour les nouvelles classifications ou de conserver leur grade, dit "grade de reclassement". Les agents ayant opté pour le maintien dans ce grade se sont vus privés de toute possibilité de promotion depuis 1993.

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 11:29
AFP 3 décembre 2013 à 10:54
Un trader regarde un écran d'ordinateur, le 2 novembre 2011 à LisbonneUn trader regarde un écran d'ordinateur, le 2 novembre 2011 à Lisbonne (Photo Patricia de Melo Moreira. AFP)

Le gouvernement portugais a fixé à 5,52 euros le prix par action pour l’introduction en Bourse de la poste (CTT), ce qui valorise l’ensemble du groupe 828 millions d’euros, ont annoncé mardi les autorités boursières.

Le prix se situe en haut de la fourchette fixée le 18 novembre entre 4,10 et 5,52 euros par action. Comme le gouvernement a décidé de privatiser 70% du capital de la poste, l’Etat encaissera près de 580 millions d’euros.

Sur les 105 millions d’actions mises en vente, 20% ont été achetées par les particuliers, parmi lesquels les salariés qui ont pu en acquérir au prix unitaire de 5,24 euros. Le capital restant était réservé à des investisseurs institutionnels.

Les actions de CTT seront cotées à la Bourse de Lisbonne le 5 décembre. Avant leur introduction officielle, une séance spéciale est prévue le 4 décembre afin de tester l’intérêt des investisseurs.

Détenue jusqu’ici à 100% par l’Etat, la poste figurait sur la liste d’actifs que le Portugal s’est engagé à céder dans le cadre du programme de privatisations prévu par le plan d’aide financière négocié en mai 2011 avec l’Union européenne et le Fonds monétaire international.

La poste est la première société introduite à la Bourse de Lisbonne depuis l’entrée de EDP Renovaveis le 4 juin 2008.

En bonne santé financière, CTT a dégagé un bénéfice net de 45,2 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2013, en hausse de 27,7%.

Pour 2014, le conseil d’administration de CTT s’est fixé comme objectif de distribuer 60 millions d’euros de dividendes dont devraient bénéficier les futurs actionnaires.

Cette opération intervient après le succès à la mi-octobre de la mise en Bourse de l’emblématique service postal britannique Royal Mail.

AFP
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 11:26

 

Avoir un gilet et devoir faire la manche, un comble, non ? C’est pourtant ce à quoi nous oblige l’Enseigne, avec cette indemnité d’entretien du gilet de 3,50 euros par an !

FO Communication exige une revalorisation immédiate de cette indemnité d’entretien d’une tenue de travail obligatoire. Non à l’aumône, oui à la justice sociale !

[Télécharger] [Télécharger N&B]

Repost 0
Published by focompostelandes - dans ENSEIGNE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives