Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:30

 

Viadeo

La Poste reste sous le choc du suicide d'un jeune cadre supérieur de 28 ans à Rennes, le 29 février 2012 : un rapport d'expertise "des liens entre travail et santé" vient d'être remis à la direction de l'entreprise par le cabinet Isast.AFP

Le PDG de La Poste, Jean-Paul Bailly, devait annoncer, mardi 6 mars, "l'ouverture d'un cycle d'écoute et de dialogue sur le bien-être et la santé au travail". La veille, alors que l'entreprise restait sous le choc du suicide, le 29 février, d'un jeune cadre supérieur de 28 ans à Rennes, M. Bailly avait reçu un rapport d'expertise sur les "liens entre travail et santé", rédigé par le cabinet Isast, spécialisé sur la santé au travail.

Ce rapport de 28 pages, daté du 29 février, avait été commandé par le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité, et des conditions de travail) du centre financier postal de Paris (1 237 employés), sur les conseils de l'Inspection du travail, après le suicide, le 15 septembre 2011, d'une femme de 52 ans, de retour d'un congé pour longue maladie.

Il se montre très critique envers la politique de ressources humaines de l'entreprise publique, en mutation permanente depuis quinze ans : "Les conséquences des changements organisationnels ne sont pas suffisamment prises en compte (...), les questions de travail ne sont pas analysées, les agents et les cadres ne sont pas écoutés alors qu'ils font remonter les problèmes de travail au quotidien. Ceci n'est pas conforme à l'accord sur la santé au travail (signé en 2010) qui affirme favoriser l'expression de tous", peut-on lire en conclusion.

ANALYSE "PSYCHOLOGISANTE" DU TRAVAIL

Le principal grief adressé par l'Isast à La Poste porte sur la médicalisation des problèmes : "l'action reste centrée sur l'individu et non le collectif de travail (...). Les formations sur le stress et sa gestion accréditent l'idée que faire face à une telle organisation de travail est avant tout une histoire d'adaptation personnelle (...), laissant entendre que certaines personnes, de par leur structure de personnalité, seront toujours inadaptées au travail". Le cabinet invite La Poste à une réflexion approfondie sur le lien entre santé et organisation du travail.

Pour les auteurs du rapport, les causes d'un mal-être au travail ne sont pas uniquement à rechercher du côté de la vie personnelle. Or, estiment-ils, La Poste refuse de mettre en cause l'organisation du travail, en "interrogeant le contexte professionnel". "Cette analyse psychologisante du travail est à l'opposé de notre analyse", poursuivent-ils.

Les témoignages de postiers, anonymes, convergeraient : "Les agents ont dit trouver surprenant qu'on les envoie à la médecine du travail comme s'ils étaient malades ou en passe de l'être (...). Les agents seraient (...) la cible de remarques désobligeantes : 'ce n'est pas une annexe de l'asile psychiatrique'".

Par ailleurs, l'expertise évoque des conditions de travail détériorées, dans un contexte de réorganisations, et une perte de sens face à des tâches segmentées et minutées selon leur rentabilité. Un "pilotage de flux" a été mis en place - avec "x minutes pour une ouverture de compte, x minutes pour l'envoi d'un courrier, etc." – qui déconcerterait les agents.

Ainsi, des pochettes sont distribuées le matin aux agents chargés des ouvertures de comptes, des demandes de cartes bancaires, etc. A l'issue de sa vacation, l'agent rend à son supérieur sa pochette avec les tâches non effectuées.

"SURVEILLER LE RENDEMENT DE CHAQUE AGENT"

Cette évaluation par le travail non fait, négative, affecterait le moral des agents. Le découpage des activités, qui ôte du sens à leur travail et ne permet plus de piloter un dossier de A à Z, achèverait de les déstabiliser. La "pesée" des tâches reposerait sur des données datant des années 1990, lorsque les dossiers étaient "moins complexes à traiter".

Ce bilan défavorable trouverait, selon l'Isast, de l'écho chez les chefs d'équipes et les cadres dirigeants. Certains d'entre eux verraient cette organisation du travail comme "une injonction de surveiller le rendement de chaque agent".

S'agissant du suicide de la postière de 52 ans, le rapport se veut prudent. Il évoque des pistes d'explications, dont une prise en charge insuffisante de cette personne lors d'un retour au travail dans lequel elle avait beaucoup investi.

La Poste déclare prendre acte du rapport, qui "nourrira son analyse" face à ces situations difficiles à appréhender. Cependant, l'entreprise publique tient à relativiser la portée d'un document qui, précise-t-elle, a été réalisé avec un tiers des effectifs du centre financier concerné. "Le rapport sera complété avant sa sortie définitive, il y a des choses à corriger", indique un porte-parole.

Surtout, La Poste, dont le souci est de ne pas être comparée à France Télécom, où une vague de suicides avait eu lieu en 2009 et 2010, conduisant au départ du PDG, Didier Lombard, fait valoir son implication en matière de santé au travail. "Nous restons vigilants, mais 2011 montre une diminution de la fréquence et de la gravité des accidents de travail et du nombre de jour d'absences pour maladie", souligne Pascale Duchet-Suchaux, directrice prévention, sécurité et santé au travail.

Anne Michel

Article paru dans l'édition du 07.03.12

Source : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/06/

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:10
Il n'y aura peut-être pas de courrier dans votre boîte aux lettres, ce mercredi, si vous habitez l'Aveyron. Les postiers sont en grève à l'appel de la CGT, de la CFDT et de FO. Les syndicats protestent contre les suppressions d'emploi. Selon eux, des dizaines de tournées ne sont plus assurées tous les jours en Aveyron, par manque de personnel.

Source : http://www.radio-totem.net/actualite/ , publié le 29/02/2012

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:09
Dès sa mise en place, cette initiative du gouvernement va pénaliser financièrement les agents fonctionnaires en congés maladie. Ils subiront de fait, une baisse de salaire comme s’ils étaient malades et coupables de l’être. Il s’agit bien là d’une  atteinte de plus au statut des fonctionnaires et une volonté de les stigmatiser. D’autant que l’application de cette mesure sera en l’état tout bénéfice pour La Poste en n’apportant rien à la Sécurité Sociale…

Pour l’immédiat et si la mesure était appliquée, sa prise en charge intégrale devra être du fait de La Poste comme c’est encore le cas, pour les trois jours qui leur sont appliqués, pour les postiers de droit privé.

A noter que le risque est grand que toute aggravation de la prise en charge de la maladie pour la moitié des personnels serve à terme de prétexte à La Poste pour aggraver les droits de tous en modifiant la convention commune…

C’est donc tous ensemble qu’il faut exiger le retrait du principe du jour de carence et dans l’immédiat par équité la prise en charge par La Poste de la journée instituée pour les fonctionnaires…

Si La Poste entend réduire les congés maladie en pleine expansion, elle ferait mieux d’améliorer les conditions de travail…

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:06
La campagne d’appréciation 2012 est commencée. Elle se déroulera jusqu'au 30 avril (jusqu'au 31 mars pour la plupart des cadres).

En général, c’est le supérieur hiérarchique immédiat qui doit effectuer l’entretien d'appréciation.

Celui-ci a une influence non négligeable sur le parcours professionnel de tous. Il influe sur la promotion, l’avancement, la mobilité, la rémunération.

En ce sens, il peut être une véritable "machine de guerre" contre les agents.

D'ailleurs, il faut bien constater l'augmentation du nombre d'agents notés "A".

C'est d'autant plus incompréhensible que tout le monde (la direction) vante nos efforts, notre professionnalisme, notre engagement, etc.… Il suffit de relire les lettres de nos directeurs (trices) territoriaux respectifs en début d'année !

Bref, mieux vaut connaitre ses droits et... les faire valoir.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:04
Début février, à l'issue de plusieurs mois de laborieuses négociations avec les fédération syndicales FO, CFDT, CFTC, CGC/Unsa, la direction de La Poste a signé un accord salarial pour 2012, ce qui dans le contexte actuel mérite d'être souligné.

Pour l'essentiel, en dehors de certaines mesures particulières, cet accord acte les principes d'augmentation des ingénieurs et cadres supérieurs au 1er avril et une augmentation générale de 2,1 % pour les salariés non cadres (+0,7 % au 1er avril et +1,4 % au 1er septembre), avec une clause de réexamen au plus tard au cours du mois de janvier 2013.

En revanche, dans le cadre de la négociation de l'accord de GPEC, l'engagement de la direction de la Poste de recruter au moins 10 000 personnes en CDI sur la période 2012-2014 et la création d'in observatoire des métiers, des compétences et des qualifications, suscite de vives réactions.

C'est ainsi que, pour sa part, la fédération FO Com dénonce « le chantage à l'emploi dans le cadre de la GPEC » puisque la création des 10 000 postes est subordonnée à la signature de l'accord GPEC.

Pour la fédération, le projet de la poste s'apparente plus à un accord d'orientations qu'à un texte ambitionnant une véritable politique d'emplois et de compétences avec des engagements chiffrés par métiers.

La fédération souligne également que si la Poste annonce dans ce cadre une clause de création de 10 000 emplois, elle en supprime actuellement 10 000 par an au moins.

C'est pourquoi FO Com « regrette ce chantage à l'emploi pour faire passer un accord sans substance ».

Source : http://www.miroirsocial.com/actualite/

Ps Ps: FO Com regrette le "chantage à l'emploi pour faire passer un accord sans substance"
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:02
Pour-qui-sonne-le-glas.jpg

Les guichetiers ne supportent plus l’épée de Damoclès au-dessus de leur tête: la prochaine réorganisation!

Tous les 18 mois, leur Terrain subit une réorganisation qui immanquablement fait disparaître des positions de travail, aux guichets et à l’arrière.

Aujourd'hui, la coupe est pleine. Après l’annonce par l’Enseigne de poursuivre jusqu’en 2015 « l’amélioration de la performance économique», tous les agents ont compris que les suppressions de postes allaient continuer. (…)

Pour lire la suite, cliquez sur le lien : (link)

Repost 0
Published by focompostelandes - dans ENSEIGNE
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 09:52
Un accord entre direction et personnel a été trouvé samedi, après onze jours de grève.

La distribution du courrier doit reprendre ce lundi matin dans la commune, après une bonne dizaine de jours de perturbations.

Le 14 février, une partie des facteurs avait en effet entamé un mouvement de grève pour protester contre un projet de réorganisation des tournées : La Poste envisageait de réduire le nombre de ces tournées quotidiennes à Pessac dans un premier temps de 45 à 42, puis de 45 à 43 ; cette réforme devait entrer en vigueur le 20 mars. La direction de La Poste justifie ce redécoupage par la baisse de volume du courrier, qui a fondu de 12 % en Gironde entre 2010 et 2012. Laquelle baisse s'explique par le boom des courriels et des textos… Les syndicats réclamaient le maintien de 45 tournées quotidiennes à Pessac, une tournée représentant de 400 à 900 boîtes aux lettres par jour.


Finalement, entre le maintien à 45 tournées et la réduction à 43, direction et représentants du personnel se sont entendus samedi matin sur 44 tournées quotidiennes.

Les organisations syndicales (CGT, Sud, FO) ont salué hier dans un communiqué cet épilogue, de même que le député de la circonscription Alain Rousset, qui insiste, lui aussi dans un communiqué, sur les vertus d'un « dialogue social apaisé ».

http://www.sudouest.fr/2012/02/27/les-facteurs-reprennent-643918-626.php

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 09:49
Après trois vols à main armée en un an et demi, la Poste a décidé de fermer son bureau de Juziers. Les habitants ont lancé une pétition pour réclamer sa réouverture.

Juziers, vendredi matin : Usagers, élus et commerçants se mobilisent pour réclamer la réouverture du bureau de poste de ce village, fermé depuis le début du mois à la suite d’un braquage…

En s’attaquant au bureau de poste de Juziers en décembre dernier, le braqueur n’a pas seulement traumatisé son unique employé. Il a aussi privé les presque 3800 habitants de ce village d’un service de proximité très apprécié.

A la suite de ce braquage, le 3e en dix-huit mois la Poste a en effet décidé de fermer la petite agence, « au nom de la sécurité de nos agents mais aussi de nos clients ».

Les habitants doivent désormais se rendre à Gargenville, la commune voisine, pour récupérer un colis, affranchir un timbre ou retirer de l’argent.

Inédite, cette décision semble également définitive : le salarié victime des malfaiteurs est toujours en arrêt maladie et « il n’y a plus d’agents volontaires pour prendre sa place », selon la mairie. Des propos que ne confirme pas l’entreprise.

Cette fermeture provoque la colère du village ; une pétition vient d’être lancée et un collectif est en train de se créer. « Les usagers doivent se rendre à Gargenville, à cinq kilomètres d’ici. Comment font ceux qui ne sont pas véhiculés? demande Philippe Ferrand, maire (SE) de Juziers. La fermeture du bureau n’est pas sans conséquence sur le commerce. »

« Quand ils effectuent leurs opérations postales à Gargenville, les clients préfèrent rester là-bas pour faire leurs achats. Du coup, la fréquentation est en baisse chez nous », témoigne Mireille Binet, l’épicière, dont l’analyse est partagée par Amandine, la gérante de l’institut de beauté. Quant aux clients, ils s’emportent contre « l’absurdité » de la décision : « Finalement, ce sont les braqueurs qui décident », résume une usagère, remontée.

La direction départementale dit « chercher une solution pour remédier à cette situation ». Elle a ainsi proposé à la ville l’ouverture d’une agence postale communale. Apprécié dans les villages qui l’ont adopté, ce dispositif consiste à laisser la gestion du bureau à un employé communal. Les services rendus sont quasiment identiques et le village touche une subvention.

Mais le maire, Philippe Ferrand, repousse cette proposition. « Ce n’est pas à la municipalité de prendre en charge une partie du service public de la Poste », assure-t-il.

MEHDI GHERDANE

Source : Le Parisien Publié le 27.02.2012

Nb : Bonne attitude du maire, mais jusqu’à quand ?! La Poste n’hésite pas à utiliser tous les prétextes pour remplacer les bureaux des petits villages par des agences postales communales. Certains élus sont opposés à ce dispositif, acceptant mal la nature même du contrat passé avec la Poste qui, bien souvent, consiste à choisir entre ce dispositif et la fermeture pure et simple d’un point postal. D’autres mettent en avant la faible durée du contrat et estiment que les collectivités n’ont pas à supporter les coûts de fonctionnement de l’entreprise publique sur le long terme…

Repost 0
Published by focompostelandes - dans ENSEIGNE
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 09:47
Mauvaise surprise en recevant le bulletin de paie du mois de janvier 2012, toute référence à notre statut de fonctionnaire a été gommée.

Explication - Dans le cartouche en bas du bulletin de paie il était écrit :

 

Catégorie SS : FONCTIONNAIRE

Assiette SS totale : ....en euros

Plafond : …. en euros

 

Ces trois mentions ont disparu sur le bulletin de paie de janvier 2012 !

Comme les postiers concernés (les quelques 143000 fonctionnaires d’Etat travaillant à La Poste) FO Com s’inquiète de cette disparition.

- Problème d'impression?!

- Eradication de la notion de fonctionnaire au sein de La Poste qui doit-on encore le rappeler est une SA depuis 2010!

- Mis devant le fait accompli les postiers fonctionnaires s'interrogent (?!)...

 

A La Poste de nous apporter des réponses !!!!

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 09:45
Pour imprimer ou agrandir le tract, cliquez sur l'image

cheque_vacances_2012.jpg

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives