Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 15:43

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 09:02

 

  La Poste une nouvelle fois condamnée par le tribunal des prud'hommes de Paris

concernant le Complément Poste de 63 collègues  pour un montant global de

279 349 €.  3 postiers landais font partis de la liste et vont percevoir leurs

chèques dans les tout prochains jours comme les précédents l'ont perçus.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:37

 

L'opérateur signe aujourd'hui un accord de fourniture de papier à recycler avec les papetiers.

La Poste reste un petit acteur de l'industrie du recyclage de papier, mais elle inquiète déjà. Alors qu'il signe aujourd'hui un accord-cadre avec l'industrie papetière (Copacel) pour lui fournir du papier à recycler, le groupe fait l'objet d'une plainte du secteur des déchets. Une saisine de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a été déposée il y a un an auprès de l'Autorité de la concurrence. Le dossier est maintenant bouclé et La Poste devrait bientôt être convoquée.

Depuis seize mois, le groupe commercialise son offre Recygo de récupération des papiers de bureau des PME, un gisement diffus jusqu'ici peu couvert par les grands opérateurs de Federec. La Poste revendique 2.500 clients et la reprise de 10.000 tonnes l'an dernier. Les postiers sont chargés d'effectuer la collecte de chaque client lors de leur tournée de courrier. Or c'est cette particularité qui irrite les recycleurs. Pascal Geneviève, président de la branche papier-carton de Federec, justifie la plainte : « Nous estimons que la démarche de La Poste est une concurrence déloyale. » En clair, la prestation n'assume pas tous les coûts des postiers.

Autres collectes

Marie-Noëlle Némo, responsable de Recygo, ne s'étonne pas de cette plainte : « Il est normal que les acteurs d'un secteur sur lequel arrive La Poste s'inquiètent. C'était déjà le cas pour nos activités Chronopost, La Banque Postale et plus récemment La Poste Mobile. Mais nous avons toujours gagné. » Pour elle, l'enquête de l'Autorité de la concurrence devrait rassurer les plaignants. D'autant, rappelle-t-elle, que l'offre de La Poste n'a pas vocation à concurrencer les grands opérateurs, ses tonnages restant modestes face aux 400.000 tonnes récupérées en France.

Par ailleurs, La Poste reconduit son partenariat avec la Copacel, en s'engageant à apporter 50.000 tonnes de papier à recycler aux papetiers en 2015. Lesquels garantiront des débouchés rentables à l'opérateur. Paul-Antoine Lacour, le président de la Copacel, espère dans un deuxième temps des accords entre La Poste et chaque papetier encadrant plus précisément les prix. Federec constate sur le terrain que les commerciaux de Recygo démarchent au-delà des PME. Ses adhérents craignent en outre les projets de La Poste de développer d'autres offres dans les déchets, dans la collecte des téléphones et des cartouches d'impression notamment.

Matthieu Quiret, Les Echos
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 10:11

         

Publié le 04/03/2014

 

             
 
       
          

 Trois semaines après la présentation du rapport d’expertise, les syndicats attendent des réponses. Trois semaines après la présentation du rapport d’expertise, les syndicats attendent des réponses.

 

 

AISNE. Trois semaines après la présentation aux membres du CHSCT de La Poste de Picardie du rapport d’expertise réalisé par le cabinet 3E conseil, rapport qui soulignait un contexte social dégradé et attestait la présence de risques psychosociaux, les élus du comité d’hygiène attendent toujours les propositions de leur direction. Elles pourraient être délivrées le 20 mars, date à laquelle une réunion du CHSCT est à nouveau programmée.

Pour l’heure donc, la ligne de la direction régionale reste dans le sillage de la politique nationale de l’entreprise au grand regret des sept syndicalistes élus au comité d’hygiène qui, il y a quelques mois, s’étaient déjà vus contester par leur direction, devant le tribunal de grande instance de Beauvais, l’opportunité d’une expertise explorant à partir du fait divers tragique de La Fère (un employé s’était suicidé sur son lieu de travail le 31 octobre 2012) la politique sociale de La Poste en Picardie. L’entreprise avait alors été déboutée.

« Si les réponses formulées le 20 mars sont insatisfaisantes, il est clair que des procédures judiciaires seront enclenchées », affirme un syndicaliste. Un élément pourrait renforcer la détermination des membres du CHSCT puisque l’inspection du travail de l’Aisne détaillera le 14 mars l’enquête qu’elle a réalisée après le suicide du postier de La Fère. Crucial, une semaine avant la réunion clé.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 13:16

 

  La Poste versera la prime d'interessement annuelle  le 11 Avril 2014 d'un montant de   303,60 € net  (  330 € Brut) à tous les postiers.

 Cette prime était d'un montant de 430 € en 2013 !!!!

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 16:26

 La Poste a nouveau condamné à payer à 98 salariés le complément poste  pour un montant de 418 067 €.  3 collègues landais  font partis des heureux gagnants et bien d'autres qui ont fait confiance à FO vont bientôt en bénéficier autant à l'Enseigne qu'au courrier.   Plus de 4 000 dossiers ont été déposé au tribunal des prud'hommes de Paris en attente de jugement.

 

 FO est le seul syndicat à avoir oeuvré pour faire concrétement avancer ce dossier "travail égal salaire égal " ;  pour preuve outre les condamnations, la Poste réduit l'écart entre salariés et fonctionnaires surcette prime. 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 14:39

 

FO Com avait malheureusement raison :La nouvelle organisation dite "inovante" de Mimizan est pleine de surprise .... surtout au détriment des facteurs !!!!  

 résumé du contexte : 2 équipes de distri .  Equipe I  piéton + 2 roues  prise de service à 7H 30 TG + prépa tournées voitures pour 8 h 40 + prépa de leurs tournéesdistri  fin 13 H 40 

 Equipe II   6 voitures  prise de service 8H 40  chargement des voitures départ distri 9 H, pause méridienne déjeuner 12 H 15  reprise distri 13 H   fin de vac 15 H  30. Suppréssion des 20 mn de pause.

   A -  Les distributeurs voitures se sont vus allouer un local pour déjeuner à midi. ( Salle correcte et aménagée par la mairie de St Paul en Born prévue pour les pélerins de Compostelle ). Les 6 facteurs de distribution exclusive se retouvent donc à 12 h 15 pour déjeuner MAIS : salle glaciale puisque pas chauffée ( imaginez venir déjeuner avec une pause méridienne de 45 mn, trempé dans un environnement frigorifique...bon appétit ... ). Il a été reproché aux facteurs de laisser le chauffage en mode ralenti .. économie oblige ... puis ces "privilégiés", se voient reprocher de ne pas faire le ménage par le personnel communal  ... ( 45 mn pour déjeuner, sa vaisselle .... et faire le ménage  alors qu'avant !!! et dans les autres bureaux un budget ménage est prévu ..  pas là !!!).

 B - Cette organisation provoque une sensation d'isolement. L'équipe II distributeur n'a plus de casier ( suprimés), un "couloir" a été aménagé dans la salle distri  et ainsi éviter de croiser les collègues de l'équipe I. Plus d'endroit personalisé pour la réddition des comptes si ce n'est la salle de repos.

C - l'équipe I qui prépare les tournées de l'équipe II  même avec la meilleure volonté du monde, n'est pas toujours ponctuelle par rapport au  temps prévu(nombre trieur au TG ,trafic supérieur etc ...)  et provoque un départ du bureau  retardé de l'équipe II. ( mais concéquense pour l'équipe I qui ne prend pas sa pause de 20 mn matinale pour ne pas pénaliser l'équipe II).

D - Un manque de chariots pour charger les véhicules !!! une obligation par les facteurs de fermer le Centre Courrier en raison du retour tardif des facteurs !!!  

 

  FO AVAIT REFUSE CETTE ORGANISATION   ET L'A DENONCE DANS DIFFERENTES  INSTANCES   SACHANT  QUE LES PRECONISATIONS DU RAPPORT DU CHSCT NATIONAL MET EN GARDE LES CONDITIONS  DE TRAVAIL DITE "INOVANTE" AVEC LES CONSEQUENCES  PREJUDICIABLE POUR LES FACTEURS  

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:courrier Landes
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 14:02

RDSL   MONT DE MARSAN  SPECIAL ELECTION

Suite à la Rencontre De Dialogue Social Local ,  auquel FO Com a assisté ( 1 fois n'est pas coutume mais actulité oblige) une compensation a été proposée par la Poste  à savoir  tout déplacement horaire  sera compensé.

      Une première puisque la coutume voulait qu'une négociation donnait une compensation  (  ex : 1 H de RC pour 80 ENVELOPPES etc.... ).

   Cette proposition sera  calquée sur la réalité pour tout dépassement, autant en tri en fonction de la taille des enveloppes ( et des communes) que des tournées ( piétones,2 roues, 4 roues ).  Le 1° tour des municipales sera le 23 Mars 2014. La reception des enveloppes sera le mercredi précédent (le 19). Restera donc 3 jours de tri + distri (J V S ).  Les responsables de la Plaque de Mont de Marsan se sont engagés a proposer soit des prises de service anticipées ( avant le service ) et/ou dépassements après l'activité normale de distribution.  La distribution des vélos devra être négociée localement et organiser des distri voitures si nécessaire). Des feuilles de présence seront à disposition pour signaler les heures effectives des services ( matinales et/ ou vespérales) pour le  décompte des HS. ( attention à l'entourloupe, d'autres élections approches si non respect des engagements ....).

        Il a été convenu que les encadrants seraient vigilants pour prioriser les élections  et  ne pas imposer le MD 7 sur cette période chargée ET EVIDEMMENT  SUPRIMER  LA SECABILITE !!!!.

    Pour le 2° tour, 2 jours de distri seront prévus ans les même conditions. 


Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:courrier Landes
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 10:09
    • Par Lefigaro.fr avec AFP

     

 

 

 
Plusieurs dizaines de salariés de Mediapost, filiale du groupe La Poste, ont engagé des procédures devant les prud'hommes pour "travail dissimulé", a indiqué mercredi leur avocat, l'entreprise reconnaissant être confrontée à "une difficulté juridique" sur le décompte du temps de travail.

"J'ai ouvert plusieurs contentieux à l'encontre de la société Mediapost qui rémunère ses distributeurs au quart, au tiers ou à moitié du Smic suivant un système de distribution qui a été invalidé à deux reprises par le Conseil d'Etat", a affirmé Maître Christophe Bastiani, évoquant "plusieurs dizaines de dossiers". Une première audience est prévue au mois de mai devant les prud'hommes de Poissy, a-t-il précisé, ajoutant que d'autres dossiers ont été déposés aux prud'hommes de Créteil, Pontoise et Montmorency. "D'autres conseils vont être saisis en région parisienne et en province", a-t-il ajouté. Selon l'avocat, Mediapost a "organisé un système de travail dissimulé" qui consiste à évaluer d'avance les heures de travail suivant les parcours, le nombre et le poids des prospectus distribués par les salariés. Or, explique l'avocat, les heures de travail payées au forfait "sont très inférieures aux heures réalisées, avec un rapport allant parfois du simple au quadruple".
En outre, souligne-t-il, le Conseil d'Etat a annulé en 2012, le décret permettant de recourir à ce système de rémunération au forfait.

Sollicitée, Mediapost a reconnu "être confrontée à une difficulté juridique depuis l'annulation". Cette annulation suppose un changement profond du travail des distributeurs et la remise en cause de "l'autonomie dont jouissent ces salariés et pour laquelle ils ont majoritairement choisi cette profession", indique le groupe.
Pour résoudre le problème, Mediapost "mène une négociation au niveau de la branche pour définir un nouveau mode de calcul du temps de travail et traite également le sujet "en interne pour être certain de trouver rapidement une solution", a souligné le groupe qui emploie quelque 13.000 salariés.
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 09:28

 

Pendant deux mois, une jeune Sarthoise n'a pas eu son contrat de professionnalisation. Elle a saisi les Prud'hommes.

Chargée de compte depuis le 1er octobre à La Poste, dans le cadre d'études en alternance, Sophie (1) s'est aperçue qu'elle n'avait reçu aucun contrat de travail. Ni pour octobre, ni pour novembre. Son contrat de professionnalisation prévu jusqu'en septembre 2014 n'ayant pas été établi, elle n'a pas reçu de bulletin de paie et plus incroyable encore, elle n'a touché aucun salaire au cours de ces deux mois. En se renseignant auprès de l'Urssaf, la jeune femme de 27 ans a tout simplement appris qu'elle n'avait pas été déclarée par son employeur.

Sophie a alors saisi le Conseil des Prud'hommes. Hasard ou pas, La Poste a régularisé la situation de sa salariée juste après la saisine, lui a versé les deux mois de salaire et lui a adressé un CDI, contrat à durée indéterminée. Cette proposition n'a cependant pas convenu à Sophie.

Elle a reconnu ses torts

Représentée aux Prud'hommes par Me Philippe Dupuy, Sophie a demandé en audience du 4 février que « le contrat de professionnalisation en CDD soit requalifié en contrat de professionnalisation à durée indéterminée ». Car elle ne tient pas à rembourser à La Poste le montant de sa formation.

De son côté La Poste, représentée par Me Touzet, n'a pas vu pourquoi elle répondrait favorablement à cette requête. Elle a reconnu ses torts, du bout des lèvres : « La Poste a tardé dans la constitution de son dossier, mais cette jeune femme aussi ! Elle n'a jamais retourné son CDD signé, elle l'a gardé par-devers elle. » L'employeur a donc proposé un CDI de droit commun en janvier 2014, « pour apaiser la situation. Ça ne veut pas dire qu'on est d'accord, a poursuivi le conseil. Un CDI de droit commun, qu'est-ce qu'elle veut de plus ? »

Le Conseil des prud'hommes a rendu sa réponse hier mardi, défavorable à la plaignante. La juridiction a estimé qu'il n'y avait pas lieu « à référer en ce qui concerne la demande de requalification de CDD en CDI de professionnalisation ». Elle invite les parties à se pourvoir, « si elles le souhaitent, devant le juge du fond ». Ce que compte faire Sophie.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives