Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 22:33

Epinal/Orge par sa surdité, son autisme, la Direction impose la reconduction de la grève

Les choses sont pourtant simples, enfin côté grévistes seulement – il faut le rappeler pour les 

mémoires courtes, 100% depuis le 19 mai – il y a deux exigences : 

 Retrait du projet d’organisation avec coupure méridienne 

 Ouverture de négociations loyales et transparentes sur la réorganisation 

 

Côté poste, ça a l’air plutôt compliqué : les ‘’impératifs’’ changeant au grès des jours. 

Rappelons que nos collègues ont cessé le travail, le 19 mai 2014, parce que la Direction de La Poste voulait les mettre dans la rue, sur leur vélo, au moins 6heures par jour, 6 jours sur 7, cela toute l’année par tous les temps. Ce projet permettait à La Poste de supprimer au moins 5 emplois et aurait comme conséquence une distribution plus tardive du courrier. Après trois jours de grève, la Direction changeait de projet d’organisation : transférer le centre de distribution sur Morsang/Orge et imposer une coupure méridienne.

Deux conséquences : suppression de 3 emplois et distribution du courrier plus tardive à Epinay comme à Villemoisson. 

Après avoir été promenées/promenés d’Evry à Epinay/Orge mardi – Direction barricadée par 

crainte de voir débouler des grévistes des Hauts de Seine -, mercredi matin, le Directeur local 

voulait sélectionner celles et ceux à qui il avait envie de parler. 

La surdité des Directeurs et Directrices va mettre (met) autant de familles qu’il y a de grévistes dans une situation financière très difficile, les vacances d’été sont en jeu pour nombre de nos collègues. 

L’autisme de ces Directeurs et Directrices met nos collègues (et aussi l’encadrement local) dans une situation psychologique de plus en plus tendue. Nous avons assisté au malaise de collègue, lundi à la Direction départementale. 

Les moyens de mettre un terme au conflit existe : répondre aux demandes légitimes et de bon 

sens de nos collègues : 

 Retrait du projet d’organisation avec coupure méridienne 

 Ouverture de négociations loyales et transparentes sur la réorganisation 

En attendant, la grève a été reconduite à 100% pour le Vendredi 30 mai 

 

Rendez-vous à 9H30 devant la direction Evry 

Courcouronnes, le 29 mai 2014 

Contact Frédérique MALANDAIN 

06 88 57 87 72 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 11:28

 

 

factrices et facteurs répondent par

 

 

 

grève reconduite pour un 4° jour !

 

 

Nos collègues du centre de distribution d’Epinay/Orge, en grève à 100% depuis le 19 mai – soutenue par FO Com91 et SUD poste 91 – en ont entendu de ‘’toutes les couleurs’’ ces trois derniers jours.

 

 

Lundi, au premier jour de grève contre le projet de distribution en journée continue, le Directeur de l’Etablissement leur répondait : ‘’c’est un beau projet’’

 

Mardi, au deuxième jour de grève, c’est la Directrice de Groupement (la Chef de ce Directeur) qui continuait de leur vanter les mérites de ce beau projet en rajoutant ‘’j’ai deux impératifs : libérer les locaux d’Epinay et mettre en place la pause méridienne’’

 

Mercredi, aujourd’hui au troisième jour de grève, le Directeur d’Etablissement annonce remiser son ‘’beau projet’’ de distribution en journée continue…mais qu’ayant deux impératifs : libérer les locaux et mettre en place la pause méridienne, il proposait de délocaliser les activités d’Epinay vers Morsang avec la pause méridienne.

Concernant cette pause méridienne qui ne sert qu’à couper la journée en deux, elle va permettre à La Poste de récupérer les 20 minutes de pause légale…au final le déménagement sur Morsang/Orge se traduira par la suppression d’1 QL, de la position cabine et d’1 Capro. Soit, avec le volant, -3,36 emplois !

 

Il faut rappeler que, contre la délocalisation vers Morsang, nos collègues avaient fait grève en mars 2013 pendant une semaine.

 

Que le ‘’beau projet’’ de distribution en journée continue leur a été présenté ‘’parce que nous voulons répondre à votre demande de ne pas aller à Morsang’’

 

 

Mais ce que chacune et chacun a noté, c’est qu’à Morsang des travaux ont été faits pour un garage à vélo, parkings, salle de repos !

 

Maintenant, le Directeur leur dit, sans ciller, ‘’je réponds à votre demande de ne pas faire de distribution en journée continue, vous allez à Morsang avec la pause méridienne’’

Et il rajoute, ‘’avec 500 euros et 30 heures supplémentaires’’ !

 

 

Après avoir créée une situation anxiogène avec ses premières annonces, le voilà qui en rajoute dans l’indécence, le mépris, la provocation !

 

N’ont-ils pas fait circuler un flash info pour vanter les mérites de la pause méridienne à Reims. Sauf que là-bas nos collègues déjeunent, toutes et tous ensemble, dans un Restaurant Inter Entreprise (RIE) avec la ristourne postale…de cela il n’y a pas ni à Epinay ni à Morsang !

 

La réponse de nos collègues en grève à 100% a été unanime :

 

‘’nous voulons rester à Epinay/Orge, sans coupure méridienne, sur la base d’une réorganisation classique’’

 

la grève a été reconduite à l’unanimité

 

 

 

Rendez-vous jeudi 22 mai 2014 devant le bureau d’Epinay/Orge.

 

Courcouronnes, le 20 mai 2014

 

Contact Frédérique MALANDAIN

 

06 88 57 87 72

 

  

FEDERATION SYNDICALISTE FORCE OUVRIERE DE LA COMMUNICATION

 

 

 

Syndicat de l’Essonne

 

 

507, place des Champs Elysée

 

91080 Courcouronnes

 

Courriel : foptt.91@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 09:58

 

 

21 mai : 3° jour de grève !

 

 

Ce 20 mai, pour la deuxième journée, c’est toujours à 100% que nos collègues du centre de distribution d’Epinay/Orge sont en grève avec toujours la même exigence, de bon sens : le retrait du projet de destruction du métier de facteur et qui les mettraient toute la journée (5H50) dans les rues, par tous les temps, 6 jours sur 7 et 46 semaines par an !

 

 

Ce matin, c’est à la Direction que les grévistes, soutenus par leurs syndicats FO Com91 et SUD poste 91, ont été reçus.

 

C’est par un ‘’je veux vous écouter’’ qu’ils ont été accueillis par la Directrice du Groupement postal (la chef du Directeur d’établissement).

 

 

Peut-être que le Directeur d’Etablissement ne lui a jamais fait un compte-rendu de ce que disent les collègues !

 

Alors, chacun leur tour, les collègues ont expliqué pourquoi il fallait retirer ce projet :

 

ils veulent pouvoir préparer leur tournée

rester 5H50 par jour dehors est une source d’accidents, de détérioration de la santé.

 

La Directrice a écouté mais n’a pas entendu. Sa seule réponse a été qu’il fallait rendre le local d’Epinay…onséquence la prise de service se fera sur le trottoir.

 

 

Aujourd’hui la Direction crée une situation anxiogène pour nos collègues.

 

Pour demain, la Direction crée une situation accidentogène et de danger grave et imminent doublée de risques psycho sociaux.

 

 

NON à la distribution en journée continue

 

 

Rendez-vous mercredi 21 mai 2014 devant le bureau d’Epinay/Orge.

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:52

Ils ont décidé ce matin la reprise du travail après 11 jours de grève.

vlcsnap-2014-05-03-12h22m31s107.png


Fin de la grève

Ce matin lors d'un vote, les postiers de Nantes Bretagne ont décidé la reprise du travail et l'arrêt de la grève à une courte majorité. Le courrier n'est plus distribué dans le centre ville depuis 11 jours. 250 000 plis n'ont pas été distribués.

Selon les syndicats, les courriers en souffrance n'arriveront pas tous à destination avant le 26 mai.


Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:44

C'est une réorganisation qui ne passe pas ! Les salariés n'en démordent pas il s'agit bien de supprimer 18 postes de travail au centre de Nantes-Bretagne. La direction a un point de vue sensiblement différent, il n'est pas question de licenciement, mais de suppression de postes. Des départs volontaires ou des départs en retraites qui ne seront pas remplacés. Ce qui revient à dire pour les salariés qu'il y a bien suppressions d'emplois puisque ces départs ne seront pas remplacés ! En dépit de 7 réunions de négociation aucune avancée n'a été possible jusqu'à aujourd'hui.

Conséquence, dans les boites à lettres, pas de courrier ou presque ! 200 000 plis à destination du centre de Nantes seraient en souffrance. La distribution se fait au compte goutte en fonction des employés disponibles. Et sans embaucher d'intérimaires indique la direction.

Au 10ème jour du conflit, la direction maintiendrait 10 suppressions de postes. Syndicats et direction se sont également mis d'accord sur le paiement de 6 jours de grève. Une assemblée générale se tiendra samedi matin à 7h pour décider de la suite du mouvement. À priori le courrier devrait retrouver le chemin des boites à lettres...

  • Par Christophe Turgis
  • Publié le 02/05/2014 | 17:06, mis à jour le 02/05/2014 
    Repost 0
    Published by focompostelandes
    commenter cet article
    7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:10

    Face à la baisse du courrier, le président du groupe, Philippe Wahl, entend profondément transformer le modèle économique de La Poste et ses métiers, en prévoyant notamment des reconversions de facteurs.

     

    Changement de cap sur le front de l'emploi à La Poste. Après avoir prévu de recruter 5000 personnes par an entre 2012 et 2014, le groupe ne «prendra pas le même engagement pour 2015», a ­annoncé mercredi son président, Philippe Wahl, lors d'une audition devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

    Philippe Wahl, dont le groupe emploie 240.000 personnes, a présenté fin janvier son plan stratégique à horizon 2020. Face à la baisse du courrier, il entend profondément transformer le modèle économique de La Poste et ses métiers, en prévoyant notamment des reconversions de facteurs. Il était alors resté «très discret» sur l'emploi, estime Régis Blanchot, élu SUD-PTT au conseil d'administration. Il avait seulement précisé «qu'il fallait mettre en adéquation les effectifs avec l'activité», selon le syndicaliste.

    Pas question toutefois de revenir sur les promesses qui avaient été faites par son prédécesseur,Jean-Paul Bailly. «Nos engagements seront tenus, ils ont été tenus en 2012 et 2013», a indiqué Philippe Wahl. Et ce, même si le maintien des embauches «va se traduire par une baisse du résultat d'exploitation» en 2014. À l'époque, Jean-Paul Bailly avait souhaité tenir compte des recommandations du rapport de l'ancien secrétaire général de la CFDT, Jean Kaspar.

     

    Repost 0
    Published by focompostelandes
    commenter cet article
    7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:04

    La Poste lance un service de conseil et d’impression 3 D dans trois de ses bureaux franciliens. Un bon moyen d’anticiper son changement de modèle économique, alors que la livraison de colis, qui représente un chiffre d’affaires de 5?milliards d’euros, devrait céder en partie la place à l’impression d’objets à partir de modèles numériques. Grâce à un partenariat avec Sculpteo, les clients pourront imprimer sur place des objets à partir de leurs fichiers 3 D ou d’un catalogue en ligne de plusieurs dizaines de références personnalisables. Selon les besoins, trois technologies (le dépôt de fil fondu, la stéréolithographie ou le frittage laser) sont proposées, toujours par Sculpteo.

    Repost 0
    Published by focompostelandes
    commenter cet article
    10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 16:59

    Pour 2013, Philippe Wahl, patron de La Poste, a perçu une rémunération de 736.490 euros, soit très au-delà du plafond légal de 450 000 euros institué pour les entreprises publiques. En cause : une rémunération différée. Peut-être légal mais choquant.

    Le projet d’encadrement des rémunérations des grands patrons tourne décidément à la farce. Alors que le candidat François Hollande avait promis, durant la campagne présidentielle que des dispositions législatives imposeraient une modération des rémunérations de tous les PDG, ceux du public aussi bien que ceux du privé, le gouvernement n’a cessé de louvoyer et de multiplier les reculades. D’abord, le gouvernement a renoncé à tout encadrement dans le privé, n’instaurant un plafond de rémunération annuelle de 450 000 euros que pour les grands patrons du public.

    Et voilà que l’on découvre aujourd’hui que le ministère des finances, chargé de l’application de ces dispositions légales, ne veille même pas à leur respect, et qui plus est à La Poste, l’entreprise en charge du plus emblématique des services publics français. Ou alors le ministre a une interprétation plutôt laxiste de la loi. Selon nos informations, le PDG du groupe La Poste, Philippe Wahl, a en effet perçu des rémunérations fixes et variables de 736 490 euros en 2013, soit très au-delà de ces 450 000 euros autorisés. Le patron de l’entreprise publique a perçu cette année-là une rémunération presque équivalentes à celle des oligarques du CAC 40 qui défraient périodiquement la chronique financière. S'il était intégré au hit-parade de ces rémunérations du CAC 40, Philippe Wahl se situerait entre Martin Bouygues, patron du groupe éponyme, qui a perçu pour 2012 une rémunération de 920 000 euros, et Jean-François Dubos, président du directoire de Vivendi, qui a reçu 594 000 euros.

     

     

    Durant cette année 2013, Phlippe Wahl a d’abord été le PDG de la Banque postale, le principale filiale du groupe La Poste. Puis, à compter du 26 septembre 2013, à la suite de sa nomination prise par décret en conseil des ministres, il est devenu PDG du groupe La Poste. Pour parvenir à retracer l’ensemble des rémunérations perçues par lui, il suffit donc de se reporter aux rapports annuels pour 2013 de la Banque postale et de sa maison-mère, La Poste...

    (Voir article suivant)

     

     

     

      

    Repost 0
    Published by focompostelandes
    commenter cet article
    13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:58

     

          Dans le cadre de réorganisation de la PDC de PEYREHORADE, la Poste continue dans l'inovation :  proposition de 3 JOURS DE SECABILITE/SEMAINE  lundi mardi mercredi ...  avec Facteur d'avenir inversé !!!! (intégration de la partie sécable dans toutes les tournées ...).

     

          Outre la reprise d'emploi ( 1 PT  Back office) + baisse de trafic + CHM + intégration à la charge des I.P. etc ... soit au total - 1,86 PT  nous n'arrivons toujours pas à connaitre le temps de distri des colis , sachant qu'il est convenu que 30 % des colis sont considérés Hors Normes  mais le temps de distri  : introuvable  !!!!

     Tournées d'organisation  imposées à 28 H heddomadaires !!!!

        Réponse de la Poste : faites nous confiance, le temps est compté et intégré

     

       Lors de la dernière réorg en 2010, Force Ouvrière avait dénoncé l'organisation avec la tournée sécable un "vieux "casier, alors que le bureau detenait des CHM, qui de l'avis de tous étaient plus appropriés à la tournée F.E.

     L'expérience à démontré que FO avait raison ... mais pas la Poste même avec les commissions de suivi ....

        Pour FO, cette organisation est inacceptable

     

     

     

     


    Repost 0
    Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:courrier Landes
    commenter cet article
    13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:50

    Repost 0
    Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
    commenter cet article

    Présentation

    • : Le blog de focompostelandes
    • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
    • Contact

    Recherche

    Archives