Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 14:27

 

     Le jeudi 10 Juillet 2014, l'ensemble des guichetiers de Capbreton ont décidé de déposer un préavis de grève à l'initiative de FO et CGT, concernant les conditions de travail des établissements de Capbreton, Seignosse,Hossegor et Angresse. 

( clim, dépassements horaires non-retenus, objectifs etc ....)

  L'ensemble des guichetiers étaient grèvistes ( 9/9) .   Un service minimum était assuré par des cadres et cadres sup ( en surnombre d'après ce que l'on nous a rapporté ....) à Capbreton .

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:enseigne Landes
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:45

Après  9 jours de grèves, ils ont enfin repris avec des conditions de travail améliorées:

Même si La Poste n’est pas revenue sur l’organisation facteur d’avenir inversée ( FE sans casier, séca sur le casier des facteurs) les facteurs ont obtenu gain de cause. Avec un renfort d’une demi PT pour les travaux intérieurs, le suivi sur 3 mois des colis distribués sur la séca, le suivi journalier des HS, avec un récapitulatif hebdomadaire des HS validés par l'encadrant et porter à la connaissance des agents, un bilan dans 4 mois.

Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance !!!

 

La Poste a tout fait pour faire durer ce conflit, en ne proposant aucunes issues en négociation. Elle a déployé les gros moyens pour embaucher 4 intérimaires sur site et affréter deux fourgons d’une entreprise privée à Narrosse pour distribuer les colis. Elle s’est même offert le luxe de la complicité d’une organisation syndicale, la CFDT. Sur un tract, elle s’est permis de  minimiser le conflit pour la promotion d’une minorité.

 

Comme quoi, quand elle veut se donner les moyens !!!

 

 

Félicitations aux grévistes qui ont su convaincre l’opinion publique

 qu’il fallait préserver un service public postal de qualité !

 

Félicitation pour leur lutte qui profite à l’ensemble du personnel du bureau !

 

Merci à tous ceux qui les ont aidé dans leurs actions solidaires !

 

 

 

 

FO sera dans la lutte à chaque fois qu’il faudra défendre l’intérêt de tous les postiers.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:courrier Landes
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:03

Coup de rabot sur les RTT

La DRH veut de plus généraliser le forfait jours à l'ensemble des cadres supérieurs, groupe A inclus.

Bien entendu cette mesure sera appliquée sans passage par la mesure de reconnaissance managériale IV-3 et à n'en pas douter sans l'augmentation forfaitaire qui va avec...

 En résumé, on vous échangera une vingtaine d'ARTT contre 10 JRS sans aucune compensation. La Poste doit penser que les postiers ne savent pas compter!

Sous couvert d'autonomie des cadres, il s'agit en fait, vous l'avez compris de raboter sur les RTT sans aucune compensation.

Evolution professionnelle:

Des modalités fonctionnelles sont prévues mais l'objectif constant reste à coût zéro.

Ce projet d'accord dit social est inutile, il est destructeur, ce n'est qu'une énumération de remise en cause et d'aggravation de nos conditions de travail.

Nous pourrions ajouter à la liste des pertes d'acquis qui, sous couvert de compétitivité de l'entreprise risquent de voir le jour après de nombreuses remises en causes insidieuses.

Les témoignages de terrain confirment que la notion vie professionnelle, vie familiale est partout battue en brêche.

Quel dialogue social avec une direction qui ne respecte pas ses engagements?

La stratégie de la DRH ne serait-elle pas tout simplement de saborder le dialogue social pour avoir les mains libres, de s'affranchir des organisations syndicales pour agir unilatéralement,

xForce Ouvrière demande le retour aux négociations par chantier.

xForce Ouvrière exige de La Poste un comportement loyal et responsable.

Nos revendications demeurent et en particulier l'ouverture de véritables chantiers de négociations sur la péniblité, les normes et les cadences, l'encadrement, le développement professionnel, le rôle de RH, une direction de la prévention indépendante...

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:09

                                                  Au revoir « Pacte social »                  

bonjour « Construire ensemble un avenir pour chaque postier »

 

 Si le nouveau plan stratégique n’a pas amené de grandes surprises mais a plutôt confirmé les inquiétudes que nous avions tous, le «nouveau» projet RH va beaucoup plus loin. Plutôt que de respecter ses engagements en allant jusqu’au bout des négociations de l’accord Qualité de Vie au travail (commission Kaspar et Grand Dialogue), notre «bonne DRH» de la Poste n’a pas trouvé mieux que de sortir de

son chapeau un projet de texte appelé dans un premier temps « Pacte social » puis rebaptisé «Construire ensemble un avenir pour chaque postier », cela fait sans doute

plus socialement correct. Mais cela c’est la forme, la vitrine, ce qui compte c’est ce qu’il y a dans le magasin.

 Et là pas sûr que les postier-e-s seront preneurs…

 

Un contenu fait de nombreuses remises en cause des conditions de travail et pas d’engagement sur les rémunérations :

 

Création de bassins de vie

Aucun postier ne pourra être contraint à une mobilité géographique hors de son bassin de vie, dans le cadre d’une évolution d’organisation (Appréciés distinctement

pour les postiers de classe I à III et pour les cadres de groupe A). À la question posée, c’est quoi un bassin de vie? «On vous dira en commission de suivi », autrement dit : « signez l’accord et vous aurez l’information ! ». La notion de 30 km serait ainsi remplacée par des territoires dont on ignore tout des contours et de la superficie. Bonjour les dérapages!

Tout cela a le goût du pacte de responsabilité ou ceux qui l’ont signé se sont engagés sur des contreparties qu’ils découvriront plus tard.

 

Coup de rabot sur les congés

Les congés imposés verraient le jour. Ainsi prétextant que les organisations du travail sont diverses en fonction des enjeux propres à chaque activité : il est prévu d’imposer jusqu’à 5 jours par an de congés collectifs (voir plus si accord local).

Ainsi, si vous êtes dans un service qui enregistre une faible activité entre Noël et le jour de l’An ou début août on fermera purement et simplement l’établissement pendant cette période, ailleurs on vous imposera tel ou tel pont.

Cela se fera sans FO, pas un jour de congé ne doit être imposé ! Les congés annuels, nous devons en disposer librement !

Le refus de déjuger les récentes remises en cause locales des règles en vigueur en matière de congés trouve son explication dans ce projet.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 09:19

Distribution en binôme : Le co-voiturage s’exporte au Courrier : une tournée voiture pourra emmener avec elle une tournée piéton ou vélo afin de la déposer à son premier PDI. Pour la Poste que du bonheur ! Cela permet de faire des économies de véhicules et d’essence et de réduire les temps de haut-le-pied des tournées vélo ou piétons et donc d’alourdir encore la charge de courrier. En début de semaine, les tournées voiture ont la PNA à livrer et il n’est pas certain que tout rentre dans la voiture... Reste la coordination entre les deux tournées : le risque de voir les temps d’attente se rallonger pour l’un ou pour l’autre en début ou fin de tournée est très grand (tournée plus chargée qu’une autre, CDD ou un remplaçant sur l’une des deux tournées, rythme de travail de chacun-e) avec les tensions entre agents qui vont avec ! Cela entrainera souvent des dépassements horaires.

Séparation Travaux Extérieurs/Travaux intérieurs : La grande idée de nos dirigeants, c’est de faire faire le tri et la préparation de la tournée par une catégorie de personnel et la distribution par d’autres! Pour les positions qui feront des travaux intérieurs, ce seront les cadences de préparation car un agent aura 2, 3 ou 4 tournées à préparer avec la pression des distributeurs/trices pour avoir la tournée à disposition le plus rapidement possible.Ces agents serviront aussi de volant de remplacement pour les tournées à découvert. Intérêt pour La Poste : des tournées plus longues, donc moins de quartiers, moins de haut le pied, moins de voitures. Cela permettra de supprimer encore plus d’emplois. Mais factrices et facteurs ne maitriseront plus leur travail et distribueront un courrier qu’ils n’auront pas préparé, et feront une tournée qu’ils n’auront pas visualisée tandis que les trieurs prépareront une tournée qu’ils ne connaitront que de loin.

Livraison de sacoches: La Poste se lance dans la livraison des sacoches de courrier dans un local où facteurs et factrices viennent prendre leur tournée. Elle est préparée par un autre agent ! Ils et elles deviennent des agents isolés n’ayant plus aucun contact entre eux, le lien avec la hiérarchie ne se fait plus que par mail ou SMS (déjà qu’en temps normal il est difficile d’avoir des réponses, ce sera encore plus compliqué). Ce projet n’a qu’un objectif d’économie sur les locaux, les moyens de locomotion mais aussi l’emploi. Même si avec l’éloignement de plus en plus important des centres Courrier, cela peut résoudre des problèmes individuels. Tous les rapports des médecins du travail disent que les travaux extérieurs sont les plus accidentogènes et les plus susceptibles de développer des maladies professionnelles. Avec cette organisation, il ne restera plus à ces agents que des travaux extérieurs. Il n’y a rien de plus compliqué que de distribuer une tournée qu’on n’a pas préparée et c’est encore plus important pour les rouleurs qui se retrouveront encore plus désorientés. De fait, le facteur ou la factrice n’aura plus la maitrise de son travail.

Travail en mixte pour supprimer la pause : Tournée le matin + une tournée l’après-midi, tournée le matin et collecte l’après-midi ou bien encore préparation de tournée + relevage de BAL, tels pourraient être quelques-uns des scénarios proposés. La pause hors temps de travail ! Le mixte existe déjà dans nombre d’endroits en fonction de l’heure d’arrivée de plus en plus tardive du courrier sur les bureaux. Mais là, la direction envisage d’allonger la pause méridienne jusqu’à 1h30, non rémunérée, cela va de soi... Mais la direction y voit un avantage : celle de supprimer la pause de 20 minutes le matin.

...

 

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 15:20

Il est incontestable que la pression exercée par Force Ouvrière avec quelque 5000 dossiers de salariés déposés en justice, dont plus de 850 traités et gagnés à ce jour, a contraint La Poste à négocier!

 

LE CONTENTIEUX INDIVIDUEL

 

La Poste continue à user de tous les stratagèmes afin de mettre le doute dans l’esprit des juges et des plaignants. Elle atteint parfois son but comme il y a peu en cour d’appel de Paris. Ce n’est qu’une péripétie judiciaire parmi d’autres, un petit nombre de cas comparé aux centaines de dossiers déjà gagnés.

 

N’oublions pas que la cour de cassation, juridiction suprême, a condamné La Poste. Aussi, nous formerons un pourvoi à chaque fois qu’un juge donnera raison à La Poste. 

 

LE CONTENTIEUX COLLECTIF.

 

Comme nos camarades de SUD nous avons saisi le Tribunal de Grande Instance dont le rôle est d’interpréter les accords collectifs. Sud nous fait savoir qu’il sera intervenant dans notre affaire, ce dont on ne peut que se féliciter. Les arguments de SUD n’ayant pas prospéré en première instance, nous viendrons également en soutien avec nos propres arguments à l’appel qu’il a engagé.

 

Nous ne nous contenterons pas de demi-mesures, nous réclamons des négociations sur des bases sérieuses.

 

Les propositions de La Poste: le compte n’y est pas :Refonte du complément Poste par la création d’un Complément de Rémunération identique pour les salariés et les fonctionnaires (du I-2 au III-3) et cela par niveau de fonction Les montants d’augmentation annuels proposés sont de 100 euros pour la classe I, 120 euros pour le classe II et 150 euros pour la classe III par rapport au complément actuel des salariés. Création d’une Indemnité de Carrière antérieur Personnelle, cette indemnité serait liée à l’histoire individuelle de l’agent (pour les fonctionnaires) et donc personnalisée.

Au regard des sommes jusque-là gagnées par les 850 affaires déjà jugées et soutenues par FO (plus de 4millions d’euros) les propositions de La Poste sont ridiculement insuffisantes.

 

Nous ne nous contenterons pas de demi-mesures,nous réclamons des négociations sur des bases sérieuses.

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 14:01

 

  Après 10 jours de grève concernant la réorganisation de Peyrehorade, les facteurs grèvistes ont repris le travail ce jour vendredi 27 juin  après avoir obtenu la perénnisation d'un demi-poste supplémentaire.

   La contestation provenait d'une organisation:  dite innovante avec Facteur d'Avenir inversé  +  reprise d'emploi.

   Pourtant , malgré l'argument récurent  de baisse de trafic, La Poste  a reconnu avoir crédité près de 500 Heures de RC sur les 5 premiers mois de l'année.

       Comprenne qui pourra !!!  baisse de trafic mais paiement de RC !!!   

 

   Dommage qu'une organisation syndicale , avec une désinformation par propagande ( ou ignorance) par exemple sur la représentativité ( périmètre du CHSCT modifié depuis les dernières élections ) n'a pas soutenu le conflit  , au contraire ....  sinon la réussite aurait  probablement été plus importante ... mais ...

   Pourtant, l'élan de solidarité des usagers, des collègues des autres bureaux, de l'inter-pro, du soutien des élus ( financier et moral)  n'ont pu qu'encourager et justifier cette action.

 Merci à tous de leurs implications .   

 

 

 

   


Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:courrier Landes
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:14

Pour compenser la chute des volumes de courrier, le nouveau patron de La Poste ne néglige aucune piste... et ne tergiverse pas.

Arrivé en octobre,  le nouveau patron de la Postea lancé ce jeudi 3 avril les premières mesures concrètes de son "Plan stratégique 2020" baptisé "Conquérir l’avenir". Tandis que son rival allemand, Deutsche Post promettait hier monts et merveilles aux marchés financiers (rentabilité améliorée de 8% chaque année jusqu’en 2020), Philippe Wahl, lui, s’attache encore à éteindre l’incendie.

Hasard du calendrier, ce matin, Jean-Pierre Jouyet, le patron de la Caisse des Dépôts et Consignations, actionnaire à 26,2% de La Poste, annonçait qu’il dégradait de 300 millions d’euros la valorisation  de cette participation. Tout en jurant qu’il croyait dur comme fer au plan de Philippe Wahl. Mais voilà. En attendant les résultats, le constat est sévère. Si le chiffre d’affaires du groupe français s’est maintenu en 2013 (22 milliards d’euros), la machine est grippée.

"Notre modèle diverge", constate, pudiquement, le PDG. C’est le résultat d’exploitation qui en témoigne : à 770 millions d’euros, il plonge de 42% (hors impact opportun du CICE). Et sa marge s’en ressent, à 3,5%, elle s’éloigne de plus en plus de l’insolente Deutsche Post (5,2%).

Le mot d'ordre : ra-tio-na-li-ser

Philippe Wahl se concentre aujourd’hui sur l’organisation. Avec 267.000 salariés, cela n’a rien de symbolique. Il en espère des synergies, des économies et des relais de croissance qui se traduiront, dès la fin du mois de juin, dans la trajectoire financière de La Poste 2014- 2020 qu’il présentera à son conseil d’administration. Désormais, La Poste s’organise autour de cinq pôles d’activités redimensionnés, avec un maître mot : ra-tio-na-liser ! C’est particulièrement vrai dans les deux branches malades du groupe : le courrier et l’enseigne, autrement dit le réseau de "bureaux de poste" et autres points de contact avec la clientèle.

L’activité historique de La Poste est en chute libre depuis 2008 (-6% de volume par an). Certes le courrier dégage encore des profits, mais de moins en moins. Et le CICE ne suffira pas longtemps à compenser la baisse de la rentabilité. Du coup, Philippe Wahl a décidé de le doter d’une activité en forte croissance, le petit colis domestique (ColiPoste) qui surfe sur l’explosion du e-commerce.

Ce faisant, outre les synergies espérées, la branche courrier gagne 14% de chiffre d’affaires (1,6 milliard d’euros) et, surtout, 21% de résultat d’exploitation (101 millions). De quoi voir venir, en attendant que la diversification tous azimuts du métier de facteur multi-casquettes donne de vrais fruits. 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:06

La Commission européenne vient « d’approuver » deux compensations d’Etat consacrées à des missions de service public dévolues à La Poste, la distribution de la presse et la présence territoriale. Cette approbation confirme un principe et valide des montants. Mais elle ne rassure qu’en apparence. Tout d’abord parce qu’elle admet que ces aides sont loin de couvrir le coût réel du service rendu : en réalité, sur les périodes concernées, le déficit cumulé s’élève à -410 
millions pour la présence territoriale (2013-2017) et à -975 millions pour la presse. Ensuite, parce que la Commission n’a pas évoqué deux missions essentielles, l’accessibilité bancaire dont la réévaluation du financement est en cours de négociation à Bercy et surtout le service universel du courrier. Jusqu’à présent, le coût de ce dernier, estimé à 470 millions, ne bénéficiait d’aucune subvention : il était « absorbé » par les recettes. Depuis fin 2013 ce compte est passé dans le rouge et pourrait afficher un déficit de -400 millions en décembre 2014. 
Et pendant ce temps, que fait l’Etat ? Progressivement, soit de façon contractuelle, soit unilatéralement (comme pour la presse en 2013 : -84 millions), il rabote deux aides sur trois tout en oubliant le service universel. Il semble que prime un déni de la réalité. Les décisions tardent à venir. Or, si rien n’est fait, le « déficit résiduel » global atteindra près de 900 millions par an. 
Les difficultés économiques de La Poste sont connues. Si la manne du CICE est un analgésique dont l’effet finira par s’éteindre, il ne doit pas être un prétexte pour l’inaction. C’est l’avenir des postiers et le service rendu aux citoyens qui sont en cause. A diverses reprises FO a alerté sur la gravité de la situation. Il est urgent que les pouvoirs publics fassent un choix : soit financer correctement le service public postal, soit en réviser les périmètres. Telle est l’alternative dont seule la première branche est acceptable aux yeux de FO. 

Si l’attentisme perdure le problème postal ne sera plus seulement économique et social, il deviendra également politique.

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:03

Monsieur le Directeur,

Le 9 mai 2014, FO Com91 déposait un mot d’ordre de grève intéressant toutes les postières et tous les postiers du centre de distribution d’Epinay/Orge.

Ce préavis de grève a été déposé alors que le Directeur local avait annoncé un projet de mise en place d’une organisation dite ‘’la sacoche’’. Outre le fait que FO Com91, avec nos collègues de ce centre, exigeait le retrait de ce projet, nous avons motivé notre préavis par l’exigence de ‘’l’ouverture d’une réelle négociation, loyale et transparente, sur la future organisation dans ce centre de distribution’’

C’est au bout de trois jours de grève que la première exigence a été satisfaite…mais vous avez persisté à vouloir maintenir un projet d’organisation sans communication du moindre dossier ni calendrier de tenue des instances aux organisations syndicales.

Par la suite, nos collègues et leurs syndicats (FO Com91 et SUD poste91) ont été ‘’balladées/balladés’’ entre la DOTC et le centre d’Epinay/Orge…à croire que vous jouiez le pourrissement !

L’exigence était pourtant claire et aisée à satisfaire :

Retrait du projet annoncé oralement et ouverture de négociations loyales et transparentes !

Mais il a fallu que notre Fédération intervienne auprès de Nicolas ROUTIER (Directeur du Courrier au Siège), de Madame Sylvie FRANCOIS (Directeur des Ressources Humaines au Siège) pour qu’enfin ce week-end une ouverture soit faite…

Un projet de relevé de décisions a été proposé précisant un calendrier de la tenue des instances – dont il faut comprendre qu’il s’agit aussi du CHS CT dont les attributions sont, entre autres, d’émettre un avis sur les projets d’organisation que vous lui soumettrez :

Point 1 : L’annonce du projet d’adaptation d’organisation d’Epinay faîte oralement est reportée, au profit d’un dossier complet qui sera partagé avec les facteurs et communiqué aux organisations syndicales, avec un calendrier des instances.

Les discussions qui ont eu lieu, en ce 15° jour de grève, ont permis, de notre point de vue, de l’améliorer ainsi :

Point 1 : L’annonce du projet d’adaptation d’organisation d’Epinay faîte oralement est reportée, au profit d’un dossier complet qui sera partagé, communiqué avec les facteurs, avec les organisations syndicales, précisant le calendrier des instances.

Un planning sera proposé d’ici la fin de la semaine 23.

Conformément à l’accord QVT, les agents et les OS peuvent présenter un ou plusieurs scénarios.

FO Com91 l’a expliqué devant les grévistes, cette mouture du relevé de décisions répond aux exigences du préavis de grève déposé par FO Com91 et pouvait permettre la reprise du travail.

C’est dans ce sens que nous vous informons de notre décision de lever le mot d’ordre de grève déposé le 9 mai dernier.

la Secrétaire départementale,

Frédérique MALANDAIN

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives