Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:01

 

Après la décision du conseil constitutionnel du 13 juin 2013, le Président de la République vient de promulguer la loi relative à la Sécurisation de l’emploi (loi 2013-504 publiée au Journal Officiel du 16 juin 2013). Cette loi fait suite à l’accord national interprofessionnel signé par trois organisations syndicales (CFDT-CGC et CFTC) et le patronat.

 

L’impact immédiat pour les postier(e)s concerne les nouveaux délais de prescription, voir la fiche technique du secteur juridique (Télécharger).

 

Les conséquences les plus criantes touchent les sujets que nous défendons actuellement avec âpreté à la fédération :

-          complément Poste, (rappel pécuniaire : 3 ans)

-          rattrapage d’ancienneté.(rappel pécuniaire : 2 ans)


Les syndicats CGT, CFDT, CGC ont incité les salarié(e)s à faire une requête sur leur complément  Poste plutôt que de privilégier directement une action en justice. Vous l’aurez compris tout ce temps perdu joue en faveur de La Poste !

FO COM a bien toujours été l’organisation syndicale la plus pertinente et précurseur sur ce dossier.

Poursuivons nos actions !

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 10:08

 

« Tout projet de réorganisation ou de restructuration doit mesurer les conséquences et la faisabilité humaine du changement », telles étaient les recommandations du rapport « Bien-être et efficacité au travail » de Henri Lachmann, Christian Larose et Muriel Pénicaud, remis au Premier Ministre en février 2010. Comment les entreprises ont-elles décliné cette proposition dans leurs organisations ?

  • C’est bien la question des performances globales sur fond de responsabilité au sens large, qui se trouvait posée le 28 mai par Stimulus et Vaughan Avocats dans le cadre d’un café social organisé par Miroir Social.

Trois ans après, cette recommandation n’a manifestement pas été intégrée par la majorité des entreprises où les réorganisations majeures se succèdent pour autant (…)

Pour lire la suite cliquez sur le lien :  La Suite…

Source : http://www.miroirsocial.com/actualite/ Publié le 17/06/2013

Thème: Santé & conditions de travail

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 09:43

           

Le dialogue social serait-il le remède à tous les maux du travail ? Qu'est-ce qui se cache derrière ce nouveau vocable ? Une volonté de changer les choses ou un leurre ? Le gouvernement, les patrons, généralement tous ceux qui n’ont rien à donner veulent relancer le dialogue social. Difficile de comprendre ? Pas tant que cela. En fait la langue française est riche et les mots ont encore du sens.

Le mot dialogue « dialogos » (« discussion ») est formé à partir de deux éléments :

  • « dia » qui signifie « à travers, entre »,
  • « logos » qui signifie « parole, discours ».

D'après son étymologie, ce mot désigne donc un discours tenu entre différentes personnes.

Lorsque la parole circule entre les hommes, elle ne s'oppose ni à l'un ni à l'autre. Elle s'échange. Le dialogue n’est donc pas l'exercice d'un pouvoir ou d’un commerce. Il n’y a pas d’enjeu. Le dialogue exige le respect et une absence totale de rapport hiérarchique, c'est-à-dire un rapport d’égal à égal.

Pourtant, c’est l’employeur, le gouvernement, les détenteurs du pouvoir qui parlent de renforcer le dialogue social. Souhaitent-ils pour autant abandonner leur piédestal pour échanger entre égaux ? Bien sûr que non.

L’Organisation Internationale du Travail intègre dans cette expression contemporaine toute forme de négociations, de consultations ou simplement d'échanges d'informations entre représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs sur des questions d'intérêt commun liées à la politique économique et sociale.

Le dialogue social englobe donc les négociations et les simples échanges entres différents interlocuteurs.

 

Pourquoi préférer le mot dialogue social au mot négociation ?

Tout simplement parce que le mot « négociation » désigne, toujours en langue française, une « activité déployée pour aboutir à un accord concernant des affaires publiques ou privées ». Aboutir à un accord. C’est donc une discussion intéressée, un échange de vues entre deux parties qui cherchent un accord au mieux de leur intérêt. La meilleure négociation est celle qui se conclut par un accord gagnant/gagnant. Par exemple, l’employeur y trouve intérêt et les salariés aussi. À défaut, il n’y a pas d’accord. On dit alors que la négociation a échoué.

Il est a noter que c'est l'objet même des négociations qui a le plus évolué. Aujourd'hui, les donneurs d'ordres alignent leurs vérités, leurs convictions unilatérales. Ils appellent les représentants du personnel à négocier le gel des salaires, la diminution des effectifs, la réduction (voire la suppression) des jours de RTT, l'abandon d'avancement de carrière, l'augmentation de la précarité, un recul sur le droit à la retraite etc.. Pour eux, l’accord gagnant/gagnant est : « j’en prends beaucoup : t’en gardes un peu ». Pour eux, le salarié est gagnant puisqu’il ne perd pas tout !

Pour les salariés, pour les agents de la fonction publique, les demandes sont à l’opposé de ces diktats.

Pour bien faire comprendre à ceux qui ne comprennent pas, nous faisons partie de ceux qui pensent qu’il existe une autre politique économique possible en dehors de celle qui consiste aujourd'hui à privatiser les bénéfices au profit de quelques-uns et de partager les déficits entre tous les autres.

En dehors des certitudes de l’orthodoxie spéculative et libérale soutenues par tous les gouvernements depuis les années 1970, il n'existe plus un cadre adapté pour mener la négociation. Il n’y a plus rien à négocier, sauf la manière de réduire le déficit public et les dépenses sociales.  Depuis les années 1980, cette politique conduit aujourd’hui à transférer plus de 100 milliards d’euros par an, du travail au capital [1].

Alors, pour apparaître comme moins agressifs contre ceux qui subissent ces diktats, contre ceux qui sont confinés dans la plus stricte soumission, le pouvoir, le gouvernement, le directeur et le chef de service répètent à qui veut bien y croire : « nous allons relancer le dialogue social ».

Dans le champ des relations entre gens de bonne compagnie, le dialogue social se place juste au-dessus de « la brève de comptoir » mais sans la convivialité.

Ils ne veulent rien changer à leurs certitudes. Alors, ils changent les mots.

La relance du dialogue social est l’incantation [2] de ceux qui détiennent un pouvoir à l’adresse de ceux qui le subissent.

Dites-moi ce que vous voulez, je vous expliquerai comment vous en passer...

Sources

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:31

 

Depuis deux ans, la valeur du point d’indice des fonctionnaires n’a pas augmenté et pour combien de temps encore? Les gouvernements passent mais les mesures d’austérité, elles, restent ! Rappelons que depuis les années quatre-vingt, il y a eu de nombreuses années de gel et que la plupart des augmentations étaient au-dessous de l’inflation. Le pouvoir d’achat baisse régulièrement, les changements d’échelons et les promotions permettent à peine un simple maintien du pouvoir d’achat, et tout le monde n’en bénéficie pas loin de là.

Une réforme de la catégorie B Fonction publique a été réalisée en 2009 (elle concernerait la classe II). La Poste refuse de transposer cette réforme.

FO COM revendique pour les fonctionnaires reclassifié(e)s ou reclassé(e)s :

- La transposition de la réforme Fonction publique catégorie B.

- L’attribution d’échelons supplémentaires en fin de carrière sur tous les grades.

- L’augmentation du complément Poste gelé depuis trois ans.

 

Pour en savoir plus :

[Télécharger]

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:27

 

Après 10 mois de silence, la direction du Courrier a soumis au Comité Technique du 4 juin dernier, son projet d’évolution du texte régissant l’attribution des quartiers de distribution. L’objectif : donner du pouvoir aux Directeurs d’Etablissement (DE) !

Malgré les modifications apportées par La Poste pour minimiser certains effets, Force Ouvrière a voté contre ce projet. Les évolutions décidées par la Poste s’inscrivent dans un cadre de décentralisation des pouvoirs. Cela donne plus d’autonomie aux DE pour adapter les ventes au plan local…

Pour en savoir plus : [Télécharger]

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:21

 

Vous trouverez ci-dessous le 2ème communiqué confédéral que nous venons de recevoir. Il est relatif au « Rapport de la Commission Moreau ».

 

RETRAITE : 1ère réaction de FORCE OUVRIERE

Le rapport dela Commission MOREAU remis au gouvernement, sur une commande de ce dernier, s’inscrit dans la logique d’austérité « recommandée » par la Commission européenne.

La plupart des mesures listées pénalisent les actifs et les retraités et stigmatisent les fonctionnaires.

Elles repoussent, pour les générations les plus jeunes, l’âge de départ pour une retraite à taux plein en allongeant encore la durée de cotisations, déjà trop longue.

Ces propositions inscrivent le social et la retraite comme variables d’ajustement d’une politique économique rigide et restrictive.

Si elles devaient être retenues par le gouvernement, elles seraient écrasantes et inacceptables.

 

Paris, le 14 juin 2013

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:40

 

 

En 2004 , La Poste a initié son plan CQC conduisant à la fermeture de CTC et la création des PIC. Aujourd’hui, au vu du contexte économique, le schéma prédéfini ne cesse d’évoluer sans pour autant  qu’il soit explicité au plan national.

Ainsi, les annonces de fermeture ou de transformation ne cesse de se poursuivre depuis plusieurs mois et s’accélèrent depuis quelques semaines. Après, par exemple,les annonces de fermeture ou de transformation  de SAINT-OUEN, et plus récemment de PERPIGNAN et de LA ROCHELLE, des menaces pèsent sur la PIC d’AMIENS, de CREIL ou de MULHOUSE… A AMIENS (une CDSP serait prévue pour lundi prochain), aux interrogations du personnel et de FO sur le devenir, c’est silence radio jusqu’à lundi … Alors même que certains cadres confortent les rumeurs entretenues depuis quelques semaines (fermeture ou transformation d’AMIENS et de CREIL en PPDC)

C’est inacceptable pour FO !

La Poste et son président ont annoncé à partir de 2004, très médiatiquement, les créations de PIC.

Aujourd’hui, nous n’acceptons pas les annonces faite en catimini, entre deux portes, dans le secret des couloirs et du bout des lèvres. Cette situation est contraire aux principes même de l’accord QVT et des remontées du grand dialogue. Elle contribue à entretenir, à aggraver plus qu’à l’éviter, le mal-être, à accentuer les RPS …

Ce sont la méthode de communication et le dialogue de La Poste qui sont hors jeux . La démarche participative, la co-construction dont se gargarise La Poste démontre également ses limites et d’une certaine façon qu’elle sert à envenimer le climat relationnel et à alimenter des situations anxiogènes.

Nous pouvons nous interroger : A qui profite le crime ?  

FO condamne cette méthode !

Face à ces évolutions,  Force Ouvrière vient de demander à la Direction du Courrier une audience sur le schéma industriel du traitement et son évolution [Télécharger] .

Pour FO, La Poste doit préciser ses orientations sur les deux ans à venir sur ce dossier. Après le grand dialogue et les engagements…, les personnels ont droit à la transparence, à plus de considération.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:33

 

Ordre du jour :

Présentation de l’approche de l’ANACT sur l’absentéisme et le genre :

  1. •Pré-diagnostic à partir des données nationales de santé au travail selon le sexe,
  2. •Restitution des éléments quantitatifs / qualitatifs recueillis lors de la phase exploratoire nationale / territoire,
  3. •Proposition / Echange autour de la suite des travaux, et, notamment du cahier des charges de l’étude de terrain.-   Compte Rendu FO [Télécharger]
Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 14:06

Dans une interview donnée le11 juin à l’Express, Laurent BERGER, nouveau secrétaire général de la CFDT, prône un rapprochement entre les pensions du public et du privé.
A la question “la justice passe-t-elle aussi par un rapprochement du mode de calcul des pensions dans le public et le privé ?” Il répond : La CFDT plaide pour une remise à plat des régimes de retraite, donc pour une réforme de fond. Nous voulons un système plus juste et plus lisible. Nous sommes favorables à un rapprochement des différents régimes, à condition de prendre en compte la spécificité des carrières et des structures de rémunération, ainsi que la situation des poly-pensionnés, de plus en plus nombreux, qui sont pénalisés du fait de leur mobilité professionnelle.”

Pour FO une telle perspective est totalement inacceptable. Le calcul des pensions des fonctionnaires sur les 6 derniers mois du traitement indiciaire ne saurait en aucun cas être remis en cause au prétexte d’un alignement sur les salariés du privé (calcul sur les 10 meilleures années de la rémunération). Cela aboutirait à une diminution conséquente du montant des retraites  des fonctionnaires (-150 euros bruts mensuels en moyenne soit 8% de la pension prévisionnelle moyenne). Or le taux de remplacement (pourcentage entre le dernier salaire et la pension) est quasiment identique pour les salariés du privé et pour les fonctionnaires. Opposer les salariés du privé et du public, remettre en cause le statut général de la fonction publique pour mieux fusionner à terme tous les régimes ne sont pas des solutions !
Voir sur ce sujet l’interview de Jean-Claude Mailly, Scrétaire Général de FO.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 08:47

La mort de la Sécu : Marc Blondel répond au JDD

 

Vous trouverez en documents joints, pour votre information, le courrier adressé par Marc BLONDEL à Axel de Tarlé, journaliste, suite à l’article intitulé « La mort de la Sécu » ( 2ème pièce jointe), paru dans le JDD (Journal du Dimanche) le 20 mai 2013.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives