Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 14:30

FO se félicite d’avoir enfin signé le nouvel accord conseil bancaire parce qu’elle a été à l’origine du

premier accord, et qu’ensuite l’essentiel des avancées qu’il contient sont issues de propositions

faites par FO. Les mesures financières contenues dans cet accord prendront effet au 02/01/2015.

Le rattrapage sur la prime bancaire de 2014 sera versé sur la paye de février.

   

 

Même si nous sommes favorables à la nouvelle répartition aboutissant à l’augmentation de la prime commerciale bancaire, nous n’oublions pas que cette « augmentation » se fait à coût quasi zéro pour l’entreprise. Il ne faut pas que cette nouvelle règle soit un frein et une perte pour les plus ambitieux, et FO propose que soit créée une surprime pour les surperformers.

 

Sur l’accompagnement des sorties de métier, rien à dire, c’est bien, ça progresse ! MAIS... nous voudrions que les sorties de métier soient plus fréquentes et accompagnées d’une promo…

 

Sur les parcours pro, FO a fait des propositions pour sortir du marasme ambiant, il faut que les Cofis soient sur deux niveaux, 3-1 et 3-2 mais pas sur le seul critère du portefeuille géré ! Pour les Coclis : il faut une évolution vers le 3-3, et pour les CSP et CSI, une ouverture vers le groupe A. Il faut sortir du carcan des classifs lié au portefeuille pour aller vers une réelle reconnaissance des compétences.

 

Sur le management, bien sûr qu’un chantier est nécessaire mais sans pour autant diaboliser ou stigmatiser la chaîne managériale qui est aussi sous la pression et la contrainte. Il faut cependant être conscient des dérives qui engendrent mal-être et démotivation des conseillers.

 

Battons nous pour les conditions de travail, il faut mettre à plat la réelle durée du travail, nous voulons des badgeuses pour que la vérité éclate! Ras le bol des semaines à 40 heures et plus parfois! Toutes les tâches doivent être listées de façon exhaustive et pesées en temps réel pour déterminer la charge de travail à sa plus juste valeur.


Nous ne lâcherons rien sur les temps partiels : ils doivent être objectivés au prorata du temps travaillé ! Stop aux faux temps partiels, payés temps partiels et travaillés à plein temps !

 

Encore un regret ! Trois mois perdus suite au report de signature, autant de retard pour des mesures concrètes améliorant le quotidien des vendeurs.

 

Forts de la confiance que vous nous accordée lors des dernières élections, nous porterons haut vos revendications et notre implication ne faiblira pas!

Repost 0
Published by focompostelandes - dans BANQUE POSTALE
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 16:27

 

La proclamation officielle par La Poste donne les résultats suivants :

 

Comité Technique National

Ecart 2011

CGT                                26,54%

-2,79%

CFDT                              22,51%

+4,37%

SUD                                20,17%

-2,08%

FO                                   19,97%

+1,80%

CFTC / CGC / UNSA        9,71%

-0,73%

CNT                                   1,10%

-0,55%

 

Au niveau local, les résultats s’établissent comme suit :

 

Comité Technique local  DSCC Pays de l’Adour

Ecart 2011

Comité Technique local

DR Aquitaine Sud

Ecart 2011

CGT                            35,78%

-5,29%

CFDT                      30,50%

 -0,53%

CFDT                          24,54%

+2,85%

FO                           26,93%

- 1,42%

FO                              24,04%  

+3,72%

SUD                         21,83%

-0,31%

SUD                            11,18%

-5,74%

CGT                         13,78%

 -4,70%

CFTC / CGC / UNSA         4,45%

////

CFTC / CGC / UNSA    6,97%

  ////

 

Le syndicat FO COM  Landes remercie chaleureusement les postières,

postiers qui nous ont accordé leur confiance, ainsi que tous les adhérents,

 militants qui nous ont permis d’obtenir ces excellents résultats

dans tous les métiers de La Poste.

 

Fort de ce soutien, FO COM poursuivra son combat pour obtenir satisfaction

 sur les revendications qui portent autour de l'emploi, des conditions de travail, de la santé au travail et des salaires.

PLUS QUE JAMAIS, AVEC FO COM:

POUR LE POUVOIR D'ACHAT, L'EMPLOI, LE RESPECT!!!

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 15:47

 

 

Décembre 2014

Suite à la fusion des terrains de Castets et Saint-Paul-les-Dax et  après  6 jours de grève, les guichetiers ont obtenu :

           Une position de travail (type EAR) affectée  exclusivement  sur le nouveau  terrain de St-Paul.

           Les paiements des déplacements  au- delà de 18 mois de mise en place (Indemnité de Mobilité Temporaire)  en continuité de «  l’accord guichetiers ».

            La prise en compte des dépassements réguliers et récurrents des horaires de fin de vacations.

Le processus  de fusion engagé par la  D. R. Réseau avec les conséquences  de  périmètres de plus en plus étendus (jusqu’à 100 Km aller-retour possible !!! )  n’a comme résultat que de dégrader les conditions de  travail des agents : coûts des déplacements, suppressions de postes, réductions drastiques des amplitudes d’ouverture des Bureaux de proximité (voire transfert ou désengagement du service public postal  en APC ou RPC).

Si cela continue, nous allons retrouver des terrains de la taille des anciens Groupements             (comme au bon vieux temps  ….) !!! avec l’instauration de « bassins de vie »  si chers  à certains .

 

Cette nouvelle stratégie de productivité basée sur la soi-disant «sacro-sainte V.9»  ne  doit  pas  être organisée au détriment des guichetiers et d’une dégradation de la présence postale ainsi que  de la mission de service public.

 

AVEC FO Com

 DEFENDEZ VOTRE  EMPLOI !!!

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFOS LOCALES:enseigne Landes
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 11:05

Vous avez obtenu un jugement d’une juridiction civile (conseil des prud’hommes, tribunal d’instance, juge de proximité, tribunal d grande instance). Que peut-il se passer ensuite ? Faut-il envisager d’aller en cassation ?

Un appel est-il possible ?

Tous les jugements ne sont pas susceptibles d’appel. La cour de cassation considère que « les dispositions de l’article 6, 1°, de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales n’impliquent pas un droit au double degré de juridiction en matière civile. La règle instituant un double degré de juridiction ne constitue pas un principe général du droit qi interdirait au pouvoir réglementaire de prévoir, dans l’exercice de sa compétence, des cas dans lesquels les jugements sont rendus en premier et dernier ressort ».

 

Il ne peut être interjeté appel que d’un jugement rendu en premier ressort. Au visa de l’effet dévolutif de l’appel, l’affaire pourra, en tout ou partie, être rejugée par la Cour d’appel.

 

Un jugement rendu en premier et dernier ressort ne pourra pas faire l’objet d’un appel.

 

La distinction entre premier ressort et premier et dernier ressort va se faire sur le montant des demandes, et non pas sur les sommes allouées par le juge.

 

Seront jugés en premier et dernier ressort les litiges qui portent sur des demandes inférieurs ou égales à 4000 euros, même si réunie à la demande principale elle excède 4000 euros.

 

Sont jugés en premier ressort les litiges qui portent sur des demandes supérieurs à 4000 euros et ceux dont la demande reconventionnelle est supérieure à 4000 euros à elle seule, ainsi que tous les litiges où un montant n’est pas déterminable ( par exemple, demande d’annulation d’une sanction disciplinaire devant le conseil de prud’hommes, ou demande de requalification de cdd en cdi).

 

Une exception néanmoins, même s’ils sont par nature non chiffrables, tous les litiges portant sur le contentieux électoral o le contentieux des désignations (à la seule exception de la désignation des représentants syndicaux au CHSCT) sont tranchés par le juge d’instance en premier et dernier ressort.

 

 

Sont prises en compte les demandes « en leur dernier état », non pas les demandes initiales. En effet, le fait que la procédure soit orale devant le Conseil de Prud’hommes, le juge de proximité et le Tribunal d’Instance permet de modifier à tout moment les montants réclamés. Ce sont donc les demandes « en leur dernier état », c’est-à-dire le jour où le juge statue, qui seront prises en compte.

 

Secteur juridique

 

Responsable : Robert Cabeza

 

juridic@fo-com.com

 

 

 


Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:59

Conseil FO :

Il est préférable de conserver l’intégralité des sommes obtenues suite au jugement des

Prud’hommes sur un compte livret, durant le temps nécessaire à la tenue d’une ou des deux

instances de justice qui suivent.

Car c’est seulement après la Cour de Cassation que l’argent appartiendra définitivement à l’agent.

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 10:41

En raison de contreparties inacceptables,

nous n’avons pas signé l’accord.

 

Ce texte «Un avenir pour chaque postier» regroupe en un seul accord 3 sujets très différents (dont celui réclamé par FO sur la transposition à La Poste des grilles indiciaires B et C).

Pourquoi cette fusion alors que, pendant toute la durée des négociations, nous étions sur 3 textes distincts.

Ce procédé n’est pas à la hauteur de l’enjeu et du niveau de dialogue social attendu dans la 1ère entreprise publique de France.

La Poste prend les postiers et leurs organisations syndicales en otage. Libre à chacun d’accepter, Force Ouvrière le refuse.

 

LES RÉFORMES DES CATÉGORIES C ET B: POURQUOI FO NE SIGNE PAS CE QU’ELLE A INITIÉ ET

DUREMENT REVENDIQUÉ?

 

FO est à l’initiative de la mobilisation pour la transposition à La Poste de l’accord Fonction publique de 2008 concernant les catégories B (classe II) et de 2014 pour la catégorie C (classe 1). Pétitions et interventions auprès du ministère de la Fonction publique ont amené La Poste à ouvrir le dossier. Ce sont des avancées dont ont bénéficié 2 millions de fonctionnaires de l’Etat par décision unilatérale du ministère de la Fonction Publique sans recherche d’accord (signature) avec les syndicats. Il en a été de même à France Télécom.

Qu’en est-il à La Poste ? Si des améliorations de fin de carrière ne sont pas contestables, l’allongement de plusieurs échelles indiciaires écarte de fait un grand nombre de postier(e)s de l’accès aux derniers échelons. Les fonctionnaires de la Poste ne sont pas traités comme les autres fonctionnaires. Serions-nous des sous-fonctionnaires ?

 

LES CONTREPARTIES INACCEPTABLES.

Les organisations syndicales qui attisent l’hostilité des postier(e)s envers les syndicats non signataires esquivent les sujets qui fâchent et donc les aspects les plus pervers de cet accord.

 

Dans le préambule de l’accord, La Poste s’engage à « exclure tout dispositif de départ contraint collectif » autrement dit, pas de plan social.

Ce bel engagement cache une réalité plus pernicieuse. En effet, cela n’exclut pas la possibilité de faire desdéparts contraints individuels. En ne listant pas les types de départ que La Poste s’interdit de faire, cela ouvre la possibilité de mettre en place, par exemple, un plan de départ fondé sur le volontariat, des licenciements économiques individuels. Qui n’a pas connaissance dans son entourage professionnel de salariés subissant des pressions pour quitter l’entreprise (rupture conventionnelle contrainte), ou licenciement abusif pour inaptitude.

 

 

 

 

QUEL SYNDICAT SIGNATAIRE EN PARLE ?

 

 

 

 

 

 


 Création de bassins de vie (classe 1 et 2) et bassins d’emplois (groupe A). Tout le monde est visé !

_ Suppression de la règle des 30 km en cas de réorganisation, cela aura pour conséquence un risque de mobilité dans des périmètres géographiques notablement élargis. Ce ne sont pas certaines formulations du genre «au moins une des 3 propositions concernera un poste situé dans les 30 km du

lieu d’affectation d’origine lorsque cela sera possible…» qui sont de nature à tranquilliser ! Les bassins de vie couvrent régulièrement en province des distances de 80 kms.

Pour les cadres supérieurs, ce sont les bassins d’emplois. Cela annonce : «préparez vos valises, vous allez voir du pays ! » car ils couvrent plusieurs départements (les militants FO les ont à votre   disposition). Certes, des indemnités revalorisées pour l’accompagnement à la mobilité sont prévues mais comme chacun le sait, c’est «pour solde de tout compte ».

10 ou 20 euros gagnés pour les fonctionnaires qui bénéficieraient de miettes de la Fonction

publique ne compenseront jamais l’allongement du trajet pour se rendre au travail, sans oublier la

dégradation des conditions de vie.

D’un côté, on lâche 10 ou 20 euros mensuels (pour ceux qui bénéficieront de mesures fonction publique qui leurs sont d’ailleurs dues) et de l’autre, on écrit les nouvelles règles de mobilité qui deviendront leur quotidien.

_ L’engagement du Président Bailly pris en 2012, repris dans un courrier de la DRHRS, Sylvie François, consiste à ne pas subir de réorganisation dans un délai inférieur à 2 ans, mais ne figure pas dans l’accord.

De ce fait, il n’a pas la moindre valeur juridique. Doit-on encore croire aux engagements moraux ?

«Chat échaudé craint l’eau froide ».

_ Création d’un complément de rémunération en remplacement de l’actuel complément Poste.

Les propositions restent très éloignées des gains obtenus dans les affaires traitées au conseil

des prud’hommes. Nous ne validerons pas un accord moins disant que ce qui est accordé par le juge aux salariés qui, avec FO, réclament l’égalité salariés/fonctionnaires.

_ La Poste ne respecte pas son engagement d’ouvrir une négociation nationale spécifique (prévu dans QVT) sur les filières : prévention, assistant(e)s sociaux, assistant(e)s de santé au travail et infirmier(e)s.

C’est seulement, « si vous signez l’accord, on ouvrira une concertation ! ».  Encore et toujours du chantage… N’est-ce pas cela prendre en otage les postier(e)s et leurs organisations syndicales ?

Si tout cela ne constitue pas une détérioration des conditions de vie et de travail, autant expliquer qu’il fait soleil quand il pleut.

 

Encore une fois, la Direction donne d’une main et reprend de l’autre.

Cette mauvaise habitude n’aura pas l’agrément de Force Ouvrière !

 

 

INJUSTE, ANTIPROGRESSISTE,

 

CET ACCORD N’EST PAS ACCEPTABLE.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 


 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes - dans LES COMMUNIQUES
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 10:35

 

Cet accord ressemble à ce que Victor Hugo décrivait comme : " L'avenir, fantôme aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien !

 

Force Ouvrière ne veut pas prendre part à un suffrage qui n'offrirait aux Postières et aux Postiers que des miettes empoisonnées.

 

Simplement la possibilité de se voir offrir des plans sociaux sans que la Poste le dise et donc sans les protections prévues par la loi (contrôle de l'inspection du travail et du juge).

 

Simplement des cascades de réorganisations sans garantie de se voir reclasser près de chez eux et leur offrant pour le futur comme logement une roulotte.

 

Force Ouvrière a eu la naïveté de croire qu'après des mois de négociations, la rémunération, l'inégalité entre salariés et fonctionnaires, la situation de l'emploi allaient trouver des vraies améliorations. La Poste se préparait a créer un monstre.

 

Force Ouvrière préfère laisser cette responsabilité à des OS à la botte de l'Entreprise.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans LES COMMUNIQUES
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 16:29

 

  La Poste a confirmé lundi à l’AFP l’échec de son nouvel accord social, le nombre de syndicats signataires ne permettant pas de valider le texte qui aurait concerné les quelque 240 000 postiers, le groupe prévoyant en conséquence des mesures unilatérales.  

Les syndicats “CFDT, CFTC et CGC UNSA qui représentent 28,58 % des suffrages signeront ce jour (lundi) cet accord”, a indiqué l’entreprise.

“Toutefois, le seuil légal d’audience de 30 % qui conditionne la validité de l’accord, n’est pas atteint. En conséquence, les mesures négociées ne pourront donc pas être mises en oeuvre”, a fait savoir le groupe.

Dès la semaine dernière, la signature de cet accord baptisé “Un avenir pour chaque postier” paraissait compromise, les trois premiers syndicats (CGT, SUD et FO) ayant laissé entendre ou fait savoir qu’ils ne parapheraient pas le texte, dénonçant notamment une facilitation des mobilités pour les postiers.

Les négociations sur cet accord avaient été lancées en mai, dans le cadre du plan stratégique à l’horizon 2020, avec l’objectif affiché d’aider le groupe à faire face aux “mutations de grande ampleur” que connaît le secteur et“préserver sa santé économique”.

Constatant l’échec de son accord — qui contenait pourtant des mesures salariales et misait sur la formation —, La Poste indique qu’elle “mettra en oeuvre un “pacte social””.

En clair, le groupe mettra en oeuvre de manière unilatérale les mesures de l’accord, à l’exclusion des mesures salariales.

Pour le premier syndicat, le rejet de l’accord est “un camouflet pour la direction de La Poste”.

Le groupe “doit changer sa stratégie et arrêter sa politique de pressions, répressions, de restructurations et de réorganisations incessantes qui suppriment des emplois : 100 000 en 10 ans, soit une suppression d’emploi par heure”, affirme le syndicat dans un communiqué.

(…) Le dernier bilan social faisait ainsi état de quelque 4 500 suppressions de postes en 2013.

Et depuis janvier dernier, les effectifs ont encore diminué de plus de 5 000 postes (…).

Le président de La Poste, Philippe Wahl, a en outre prévenu en début d’année que le groupe mettrait un coup de frein aux embauches en 2015. Il y a eu 5 000 embauches par an en 2012, 2013 et 2014. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by focompostelandes
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 10:25

La Poste propose (ou incite fortement) aux facteurs de bénéficier de ponts en fonction des aléas du calendrier. Mais ce n'est pas un cadeau puisque c'est poser un jour contre la tournée à découvert et un surcroit de travail le surlendemain !!!

Tant mieux, me direz-vous. Ils pourront se reposer et profiter d'un grand week-end.


Mais attention, cela ne cache-t-il pas autre chose?


Oui cela va permettre de faire des économies de carburants, réduire la dette sociale (compteur de RC  et de CA).


Donc pour les fêtes de la Madeleine, samedi 19 Juillet , il a été proposé la veille aux facteurs des communes de Mt-deMarsan, St Pierre du Mont, St Avit, Uchacq, St Martin d'Oney, Campet-et-Lamolère, Mazerolles, Bougue, Laglorieuse, St Cricq-Villeneuve, Artessenx, Bretagne de Marsan,Bascons, Benquet, Haut-Mauco, St Perdon, Campagne de poser un jour de repos.


Pour les fêtes de Dax, idem le samedi 16 Août  dispense de distribution du courrier sur les communes de Dax, St Paul-Les-Dax, Angoumé, Bénesse-Les-Dax, Candresse, Gourbera, Herm, Heugas, Mées, Narrosse, Oeyreluy, Rivière-Saas-et-Gourby, St Pandelon, Saint-Vincent-de-Paul, Saugnac-et-Cambran, Seyresse, Siest, Tercis-Les-Bains, Téthieu,Yzosse,Sort en Chalosse, Hinx, Pontonx, Préchacq, Saubusse, Laluque.

Après on parle de renouveler l'expérience pour le 10 novembre, certainement à plus grande échelle.

Des économies, il faut en faire, mais pas au détriment des clients, particuliers, professionnelles et municipalités.

 

N'avons-nous pas une mission de service public à assurer?

Le constat est qu'on ne respecte ni les engagements d'une distribution 6 jours sur 7 et ni le client puisque qu'il n'est pas informé.

Attention! Ces mesures locales vont à l'encontre de la politique générale de l'entreprise LA POSTE.

 

C’est la casse du service public !

 

Demain,  pourquoi ne pas imposer les congés pendant 15 jours ou 3 semaines en été ????  (Sous prétexte de baisse de trafic, économies ...)

Si les volants de remplacements étaient suffisants, tous pourraient poser de congés correctement.

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 15:46

23  Quartiers Lettres  39 H 23

+ 2 QL Mixtes 39 H 23+ 4 QL « SACOCHES » 35 H

 

    Suite à la dernière réunion avec les organisations syndicales, La Poste annonce la mise en  place  d’ « organisations innovantes » :

     -    sécabilité inversée (casiers des Facteurs d’Equipes  supprimés)  et intégrée dans le casier de chaque facteur. (Attention !!! facile d’être en séca systématique !!!)

     -    2 tournées mixtes  Roquefort (1 vélo + 1voiture ; en binôme aller /retour             St Justin-Roquefort)  prises de service décalées à St Justin : 7 H 45 et 8H 15 pause méridienne  12H04 à 14H15  et 12h 04 à 14 H 50 puis vacation 14h15 à 16h30 ou 14h50 à 17h35 pour activités :départ courrier et retour des facteurs.

     -   4 tournées « sacoches » :   2 Gabarret 9H -12 H   12H45 -15H35  du lundi au Samedi  sans RTT, 1Villeneuve et 1 Roquefort  9H30-12 H   12 H45 – 16H05 du lundi au samedi sans RTT (livraison du courrier au facteur qui ne fera que de la distribution)

 

      Pour les autres : le scénario retenu est celui de 39h23 avec 3 jours de repos toutes les 9 semaines  (REFUS de la Poste de communiquer les jours de repos !!!!)   La sécabilité est prévue  le mardi et mercredi.  Création de 3 tournées Vélo à  Assistance Electrique sur Villeneuve, Roquefort et Gabarret.

2 positions de travail seront réservées à Roquefort et Gabarret.

 

«  On améliore les conditions de travail  »  soit disant !!!!

 

Conséquences à prévoir :

Transfert du courrier de coffre à coffre.

Le TG sera plus important, il faudra apprendre le tri des autres bureaux.

Nouveaux casiers CHM avec kit TG. Va falloir s’adapter.

1 poste de FQ en moins donc moins de qualité. Que deviendra le FQ en trop ? On va lui demander de postuler ailleurs ? Ou restera t-il en tant que rouleur ?

Plus qu’un encadrant sur la PDC de St Justin,  bonjour la proximité.

Des pauses de 45 minutes imposées en fin de vacation, pour vous permettre de vous restaurer !!!

Perte de la prime de Collation  pour certains (2€ /jour) , perte de la pause rémunérée de 20  mn/jour soit 2H/semaine    ce qui correspond à 104 H de travail en plus par an !!!!

Comment seront organisées  les remplacements des  tournées mixtes et/ou à 35H ???

 

Ce qu’on vous propose :

Prime pour la  mobilité, prime pour l’apprentissage du TG, formation sur CHM, pas de séca jusqu’à fin novembre, groupe de travail et réunion d’informations… 

 

POUR FO Com   LE COMPTE N’Y EST PAS  même si toute prime est bonne à prendre,

ce n’est pas avec 100 ou 200 €/agent que  les postiers vont s’y retrouver sur les conséquences financières occasionnées

 (achat de véhicules, changements de conditions de travail, etc …)

Repost 0
Published by focompostelandes - dans COURRIER
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives