Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 11:32
manifestation le 10 septembre
De gauche à droite, Gérard Omer (FO), Jean-François Lapeyre (CGT), Michel Torrès (FSU) et Francis Costa (FO Com 65) veulent une pérennisation du système solidaire de retraite par répartition./Photo Laurent Dard.

De gauche à droite, Gérard Omer (FO), Jean-François Lapeyre (CGT), Michel Torrès (FSU) et Francis Costa (FO Com 65) veulent une pérennisation du système solidaire de retraite par répartition./Photo Laurent Dard.

«Pour changer de cap et faire face à la situation, il faut rompre avec les politiques d’austérité.» Cette phrase résume la position des syndicats FO, CGT, FSU et Solidaires des Hautes-Pyrénées. Sur les questions de retraite, de l’emploi, des salaires et de l’avenir des services publics, ils réaffirment leurs exigences et appellent à manifester le 10 septembre, à 10 h 30, à la bourse du travail. «Ne pas laisser les propositions du Medef faire la loi et imposer d’autres choix au gouvernement», tel est le mot d’ordre.

«Quasiment personne n’aura accès à une retraite à taux plein», s’alarme Jean-François Lapeyre (secrétaire de l’UD CGT), en soulignant que les jeunes entrent tardivement sur le marché du travail. «L’allongement de la durée de cotisations fixe des conditions inaccessibles aux plus jeunes dont la durée d’étude, de formation et de recherche d’emploi est allongée par rapport aux générations antérieures.» Certes, quelques principes sont jugés positifs, comme la reconnaissance de la pénibilité et de l’apprentissage, «mais c’est tellement insignifiant…», estiment ces représentants syndicaux.

«Un dialogue de sourds»

À son tour, Gérard Omer (secrétaire de l’UD-FO 65) fait remarquer que c’est la 6e réforme de retraites : «à chaque fois, on nous dit que c’est la der des ders, que ça se fait dans le dialogue et à chaque fois, c’est un dialogue de sourds». La durée de vie augmente, reconnaît-il, «mais la durée de vie en bonne santé a diminué, en 2012, de façon significative». Il dit non au recul de l’âge de départ à la retraite, aux régimes par points et par capitalisation.

«On va mobiliser du monde car les gens sont inquiets», déclare pour sa part Francis Costa (FO Com 65), considérant qu’austérité et croissance sont incompatibles. «Les personnes qui arrivent près de 60 ans disent qu’elles n’en peuvent plus.»

Quant à Michel Torrès (secrétaire général de la FSU 65), il estime que cette «réforme répond au diktat des nantis. Le plus important, dit-il, est que nous soyons nombreux pour rappeler au gouvernement que le mandat qu’on lui a donné, ce n’était pas pour faire travailler les salariés plus longtemps». Pour ces organisations syndicales, «le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l’apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois». Ils demandent donc d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser le Smic.

Partager cet article

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives