Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:37

 

L'opérateur signe aujourd'hui un accord de fourniture de papier à recycler avec les papetiers.

La Poste reste un petit acteur de l'industrie du recyclage de papier, mais elle inquiète déjà. Alors qu'il signe aujourd'hui un accord-cadre avec l'industrie papetière (Copacel) pour lui fournir du papier à recycler, le groupe fait l'objet d'une plainte du secteur des déchets. Une saisine de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a été déposée il y a un an auprès de l'Autorité de la concurrence. Le dossier est maintenant bouclé et La Poste devrait bientôt être convoquée.

Depuis seize mois, le groupe commercialise son offre Recygo de récupération des papiers de bureau des PME, un gisement diffus jusqu'ici peu couvert par les grands opérateurs de Federec. La Poste revendique 2.500 clients et la reprise de 10.000 tonnes l'an dernier. Les postiers sont chargés d'effectuer la collecte de chaque client lors de leur tournée de courrier. Or c'est cette particularité qui irrite les recycleurs. Pascal Geneviève, président de la branche papier-carton de Federec, justifie la plainte : « Nous estimons que la démarche de La Poste est une concurrence déloyale. » En clair, la prestation n'assume pas tous les coûts des postiers.

Autres collectes

Marie-Noëlle Némo, responsable de Recygo, ne s'étonne pas de cette plainte : « Il est normal que les acteurs d'un secteur sur lequel arrive La Poste s'inquiètent. C'était déjà le cas pour nos activités Chronopost, La Banque Postale et plus récemment La Poste Mobile. Mais nous avons toujours gagné. » Pour elle, l'enquête de l'Autorité de la concurrence devrait rassurer les plaignants. D'autant, rappelle-t-elle, que l'offre de La Poste n'a pas vocation à concurrencer les grands opérateurs, ses tonnages restant modestes face aux 400.000 tonnes récupérées en France.

Par ailleurs, La Poste reconduit son partenariat avec la Copacel, en s'engageant à apporter 50.000 tonnes de papier à recycler aux papetiers en 2015. Lesquels garantiront des débouchés rentables à l'opérateur. Paul-Antoine Lacour, le président de la Copacel, espère dans un deuxième temps des accords entre La Poste et chaque papetier encadrant plus précisément les prix. Federec constate sur le terrain que les commerciaux de Recygo démarchent au-delà des PME. Ses adhérents craignent en outre les projets de La Poste de développer d'autres offres dans les déchets, dans la collecte des téléphones et des cartouches d'impression notamment.

Matthieu Quiret, Les Echos

Partager cet article

Repost 0
Published by focompostelandes - dans INFORMATIONS GENERALES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives