Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 13:59

L'homme âgé d'une quarantaine d'années a tenté de mettre fin à ses jours dans un centre de la Poste de Bayonne ce lundi matin mais a pu être secouru par des collègues. Une enquête interne est ouverte.

Un employé de La Poste a tenté de se suicider lundi matin sur le site du centre de courrier de Bayonne, mais a pu être secouru par des collègues, ont indiqué des sources syndicales et la direction. L'homme âgé d'une quarantaine d'années a essayé de se pendre vers 7h45 dans l'enceinte du centre, a indiqué à une correspondante de l'AFP Antton Lamothe, délégué CGT. "L'agent est hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger", a indiqué la direction.

Selon le syndicaliste, ce geste "mûrement réfléchi" est lié "à 100%" aux conditions de travail. L'homme a laissé une lettre à deux collègues dont M. Lamothe, dans laquelle il écrit notamment "mon geste n'est dû qu'à ma situation professionnelle", et affirme avoir été "placardisé, ignoré, déprécié depuis des années, puis déprécié (...) à chaque fois sans aucune explication". "Nous sommes très choqués par cet événement grave", a déclaré à la presse dans l'après-midi Magali Mignard, responsable DRH de la Poste pour trois départements, dont les Pyrénées-Atlantiques. Elle a indiqué que la direction a mis en place une prise en charge de l'ensemble du personnel du centre de courrier de Bayonne qui compte 56 agents, "avec le médecin du Travail et une cellule d'écoute".

La direction n'a pas souhaité commenter les raisons du geste désespéré, disant attendre les conclusions d'une enquête interne, en lien avec le Comité hygiène et sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire qui s'est tenu lundi après-midi. La CGT a indiqué avoir alerté la semaine dernière la direction sur le sort de cet employé, une alerte que la direction n'a pas commenté lundi. "L'heure n'est pas à la polémique mais à l'écoute de nos agents et à la recherche d'éléments nous permettant de comprendre ce geste", a déclaré Mme Mignard. La Poste avait connu, au niveau national en 2012, deux suicides de cadres en février et mars, et d'un guichetier en novembre sur son lieu de travail. A la suite des suicides du début année, la Poste avait lancé un "grand dialogue" et chargé une commission présidée par l'ex-secrétaire général de la CFDT, Jean Kaspar, d'un rapport, qui a préconisé 4.500 à 5.000 embauches pour améliorer le climat social.

Partager cet article

Repost 0
Published by focompostelandes - dans LES COMMUNIQUES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de focompostelandes
  • : Fédération syndicaliste force ouvrière de la communication : Postes et Télécommunications: section des Landes
  • Contact

Recherche

Archives